Ce qu’il faut savoir avant de planifier des vacances en camping-car

Comment organiser des vacances en camping-car ? Quelles choses apporter ? Comment conduire un camping-car ? Et où garer le camping-car.

Si votre question est « comment organiser des vacances en camping-car ? », vous êtes au bon endroit. Que vous soyez débutants ou campeurs expérimentés, le voici 5 choses à savoir avant de partir en camping-car.

  1. Itinéraire et arrêts: mer, montagne, lac, ville d’art ou campagne dans tous les cas je vous propose de planifier vos itinéraires avec AC Vivi Campeur et pour les arrêts avec l’application Camperinfinity et de ne pas prendre les étapes trop au sérieux. Le camping-car permet d’aimer le voyage et de s’arrêter à un endroit plus que prévu.

2. Avec des enfants et des animaux. Rappelez-vous toujours que le camping-car ne fait pas de discrimination, l’homme le fait, donc là où vous le faites, veillez toujours à avertir ceux qui vous entourent. la coexistence passe nécessairement par le partage et non par l’imposition. Une bonne aide si vous avez des enfants est le site Camperdiem ou Cinq en camping-car. Alors que si vous avez Fido dans un camping-car je voyage vous montre beaucoup de conseils.

3. Les poids. N’oubliez pas qu’il est essentiel de bien équilibrer en poids : dans un camping-car, les objets lourds doivent être rangés en bas et les légers en haut. Ceci dit, évitez au maximum le verre pour des raisons de sécurité et de poids et si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer, placez les bouteilles au fond et à l’intérieur des armoires à fermetures. De nombreux campeurs disposent de casiers ou de garages qui stockent du matériel encombrant : pensez à bien sécuriser les objets comme les tables et les chaises, pour éviter qu’ils ne soient endommagés ou cassés en roulant.

4. L’armoire et la salle de bain. Peu importe la taille de la garde-robe du camping-car, elle ne sera pas comme celle de la maison. Rares sont les éléments nécessaires, mais sans lesquels il n’y aurait pas de belles vacances en camping-car. Une veste imperméable coupe-vent, un chapeau de soleil, des chaussures confortables (très confortables !), un costume (veste et pantalon), des pantoufles, une paire de lunettes et de lunettes de soleil de rechange et un couteau utilitaire. C’est le kit de base sur lequel s’intégrer ensuite selon la destination et la saison. Discours à part la salle de bain, qui dans le camping-car vous offre la commodité d’être uniquement à vous et toujours à portée de main, mais le compromis est d’être plus petit que celui de la maison et évidemment avec une autonomie d’eau non illimitée : faites donc attention aux longues douches.

5. La cuisine et le garde-manger. L’une des plus belles caractéristiques du camping-car est celle de décider de manger, où, comment et quand. Dans le restaurant typique en bord de mer, ou dans la cabane au milieu des montagnes, ou à la maison. La cuisine complète avec gaz, réfrigérateur / congélateur et garde-manger, vous permet d’apporter vos céréales de petit-déjeuner préférées, la sauce de belle-mère et le café du matin tant apprécié. Dans le garde-manger, placez quelques « conserves » (thon, salades, viandes en conserve, gressins ou crackers par exemple) dont vous aurez besoin en cas d’urgence ou pour un dîner éphémère dans un lieu aussi beau qu’inattendu. À la table ne pas utiliser de vaisselle jetable (pas de plastique jetable), mais toujours du plastique réutilisable et rigide, ou des nouveaux matériaux en bambou ou en fer émaillé.

6. Où et comment garer un camping-car. Le camping-car est homologué Mtorizzazione, comme la voiture, ou véhicule M1. Cela signifie que, sauf interdiction expresse, vous pouvez garer le camping-car comme une voiture ordinaire. Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est différence entre le stationnement et le camping. Le premier cas, presque toujours autorisé, est un arrêt avec le camping-car fermé, sans ouvrir les fenêtres ni les tables et les chaises. Dans le second cas, ce n’est presque jamais autorisé sauf si vous êtes dans une aire de camping ou de pique-nique.

sept. Faire un tour chez Ikea. Levez la main, si vous avez réussi à sortir d’un entrepôt Ikea sans avoir acheté quelque chose. Aussi pour le camping-car. il y a des articles très confortables et avec un coût de 10 euros chacun qui mérite d’être acheté.

8. Parking gratuit ou camping ? Le choix entre une halte gratuite où vous préférez ou dans un camping ou une structure, dépend de nombreux facteurs. Tout d’abord le sécurité pour vous, votre famille et le campeur. puis prestations de service dont vous avez besoin, comme l’électricité, le chargement et le déchargement de l’eau ou la lessive. Un bon mélange entre les deux solutions, vous permet de bien vivre dans le terriotorio en alternance avec le confort d’une structure.

9. Comment se comporter dans un camping-car et camping. Le camping et le camping-car ont dans leur ADN le partage des espaces communs et la convivialité. Il y a quelques règles de conduite sur le camping qu’il est bon de connaître et de respecter pour mieux profiter des vacances et se faire de nouveaux amis avec qui organiser les fêtes de Noël.

Partager sur​
Les derniers articles
HOT

Autres articles

Recette de tortellinis de boeuf

tortellinis de boeuf, une recette très italienne que vous apprendrez à faire aujourd’hui dans Mangeoire. rien de tel que le pâtes fraîchement préparées De plus, lorsque