Comment mieux socialiser ? 7 conseils utiles

Les gens sont des animaux sociaux, ce qui signifie que nous sommes des êtres qui ont besoin d’interaction avec les autres, à tel point que tout au long de notre évolution en tant qu’espèce, nous avons développé un système de sociétés qui nous permet de profiter du sentiment d’appartenir à quelque chose de beaucoup plus grand que nous.

De ce point de vue, il serait logique de penser que tout le monde parvient à développer les mêmes compétences de socialisation, mais ce n’est pas du tout la réalité. En raison de différents facteurs d’influence, certaines personnes ne parviennent pas à développer pleinement ces compétences, nous verrons donc tout au long de cet article quelques conseils pour mieux socialiser.


Que signifie socialiser ?

L’acte de socialisation, également connu sous le nom de socialisation, est un processus que pratiquement tout le monde traverse et qui consiste à l’assimilation cognitive de tous les éléments, principes et fondements socioculturels de leur environnement pour ensuite les intégrer dans la structure de leur personnalité, le tout médiatisé par l’influence de leurs expériences de vie et d’agents sociaux.

Ce processus s’effectue grâce à l’action d’acteurs sociaux, composés de l’environnement familial, l’école, les pairs et même les médias et les institutions.

Parmi tous ces agents, la famille est considérée comme une pièce essentielle du processus de socialisation puisqu’il suppose notre premier contact avec des personnes différentes de nous et sert de guide pour nos premiers contacts avec le monde extérieur.

En deuxième lieu, l’école, dans ce contexte, nous apprenons les lignes directrices à suivre pour l’interaction avec nos pairs, ainsi qu’un premier accord avec des figures d’autorité autres que les parents ou les tuteurs.

Pourquoi tous les gens ne sont-ils pas également capables ?

Parmi les gens, il y a de grands différences dans le développement des compétences qui nous permettent de socialiser avec le reste. Alors que certains présentent de grandes capacités à établir des liens et à générer des amitiés de manière très simple, pour d’autres, cela demande beaucoup d’efforts.

Ces difficultés à rencontrer des gens et à se faire des amis peuvent provoquer de grands sentiments de frustration et d’angoisse, car la personne ressent le besoin et veut interagir avec les autres mais son ignorance ou son manque de compétences le rendent impossible.

Les compétences qui nous permettent d’interagir avec les autres et d’établir des amitiés positives et des liens personnels sont connus comme des compétences sociales. Ce concept englobe toutes les conduites et comportements adoptés par la personne dans un contexte interpersonnel.

Fondamentalement, il consiste à exprimer des émotions, des sentiments, des désirs et des opinions de manière efficace et appropriée en fonction de la situation dans laquelle la personne se trouve. En outre, il se caractérise également par la capacité de respecter les autres et de résoudre efficacement les problèmes, en minimisant les conséquences et les complications futures.

La raison pour laquelle certaines personnes n’ont pas ces compétences est que ils n’ont pas eu l’occasion de les apprendre et de les mettre en pratique soit en raison de modèles d’apprentissage inadéquats ou peu directs, soit en raison de l’interférence de pensées négatives ou d’insécurités dues à des expériences de vie négatives.

7 conseils pour mieux socialiser

Cependant, comme le reste des compétences, celles-ci peuvent être apprises et pratiquées. Bien qu’avec le temps cela puisse devenir un peu plus compliqué, il n’est jamais trop tard pour changer ou améliorer les habitudes et les schémas de socialisation.

Ensuite nous passerons en revue une série de suggestions qui ne faciliteront pas l’interaction avec d’autres personnes et aidez-nous à nous sentir plus à l’aise.

1. Commencez petit

En raison du stress que peut créer une conversation ou un contact avec une autre personne, il vaut mieux commencer petit. Choisissez des endroits peu fréquentés, qui vous permettent d’avoir une conversation tranquille avec une ou deux personnes.

Choisir des contextes quotidiens dans lesquels les gens parlent naturellement ou habituellement, comme les files d’attente de supermarchés, et commencer une petite interaction informelle nous permettra de pratiquer et perdre la peur d’entamer des conversations.

De la même manière, il est conseillé de commencer par de petits commentaires, qui peuvent déboucher sur une conversation mais sans aboutir à des expressions ou des phrases élaborées ou excessivement profondes. Les commentaires circonstanciels qui montrent des points communs avec l’autre personne sont généralement très efficaces pour créer un lien.

2. Sourire

Bien sûr, nous ne parlons pas de sourires forcés ou constants, car ceux-ci peuvent transmettre un sentiment d’étrangeté ou de méfiance envers les autres. Sourire quand quelqu’un s’approche, quand des commentaires amusants sont faits et maintenir une expression faciale détendue et décontractée nous aidera à nous sentir déjà proches des gens. qu’ils se sentent à l’aise avec nous.

3. Maintenez un bon contact visuel

Regarder les gens pendant qu’ils parlent est un signe que vous écoutez et facilite la création de liens avec les autres. Sinon, il semblera que nous ne nous intéressons pas le moins du monde à ce qui compte et cela peut créer une barrière entre les deux.

De la même manière, si c’est nous qui parlons aussi il est conseillé de maintenir un contact visuel avec notre ou nos interlocuteurs car cela véhicule la sécurité et facilite également la création de liens personnels ou d’amitié.

4. Écoutez

Socialiser avec implique non seulement de parler aux autres, mais aussi de les écouter et d’écouter activement ce qu’ils ne disent pas. Une écoute active nous permettra de recueillir suffisamment d’informations auprès de l’autre personne pour pouvoir formuler les questions et commentaires appropriés, qui nous permettra de poursuivre la conversation efficacement et manifester de l’intérêt pour l’autre.


5. Observez

Observer les gens qui nous entourent ou avec qui nous avons une conversation peut nous donner beaucoup d’informations à leur sujet, comme ce qu’ils ressentent lorsqu’ils abordent un sujet. Ces informations nous permettront de nous connecter avec eux et de faciliter le démarrage et la progression de la conversation.

6. Restez informé

Savoir ce qui se passe autour de nous, quelles sont les dernières nouvelles et événements, nous fournira un large éventail de sujets pour entamer des conversations avec et de pouvoir intervenir efficacement dans les débats qui peuvent surgir tout au long des rassemblements sociaux.


7. Ne jugez pas

Si, en arrivant dans un espace de réunion, la première chose que vous faites est de porter des jugements de valeur, vous créerez une barrière entre vous et le reste des gens, puisque vous éliminerez la possibilité de les connaître et de savoir comment ils sont vraiment, surtout si ces jugements sont négatifs.

De la même manière, faire des critiques négatives ou des jugements de valeur envers les personnes que vous venez de rencontrer Il transmet généralement une très mauvaise image de sorte que vous ne ferez que vous éloigner de ces personnes.

Partager sur​
Les derniers articles
HOT

Autres articles

Recette de tortellinis de boeuf

tortellinis de boeuf, une recette très italienne que vous apprendrez à faire aujourd’hui dans Mangeoire. rien de tel que le pâtes fraîchement préparées De plus, lorsque