Jardin potager : comment organiser un potager sur le balcon

L’appeler un « hobby » est peut-être un euphémisme : leMaison & Jardin est quelque chose qui cela va au-delà d’un simple passe-temps.

C’est notre désir de manger sain et Km0 qui se réalise. C’est l’envie de consommer des fruits et légumes de saison cultivés de ses propres mains (et donc 100% sûrs) qui se matérialise. L’potager sur la terrassebref, c’est de plus en plus un symbole de bien-être, énergie et contact avec la nature.

Et si vous ne disposez pas non plus de grands espaces pour les cultures horticoles, mais que vous ne voulez pas renoncer à la beauté d’un jardin potager, lisez la suite. Nous vous guiderons pas à pas dans la création d’un jardin urbain parfait.

Potager à la maison : voici les étapes pour aménager votre potager

1) Exposition : comment organiser le jardin en fonction de la lumière

balcon-jardin-exposition

L’un des premiers éléments à considérer lorsque vous choisissez de créer votre petit coin de verdure est assurément la lumière. En effet, toutes les cultures maraîchères, pour se développer correctement et de la manière la plus productive possible, ont besoin d’une bonne exposition au soleil.

Exposition NordExposition sud-ouest et sud-estExposition sud

Et le condition plus difficile pour obtenir un petit jardin potager.

Le conseil dans ce cas est de ne pas faire de cultures trop compliquées qui n’auraient pas un bon résultat (ex. Tomate/piment)

Ce sont les meilleures expositions car ils reçoivent beaucoup de lumière le matin (ceux de l’est) ou l’après-midi (ceux de l’ouest), tout en évitant le soleil aux heures les plus chaudes de la journée, ce qui pourrait être un sérieux problème pendant les mois d’été.

L’exposition sud peut bien s’adapter à une jardin potager en pots, à condition de prendre certaines précautions concernant l’irrigation, afin d’endiguer une exposition excessive aux heures les plus chaudes de la journée.

2) Pots pour le jardin en terrasse : lesquels choisir ?

jardinière

Pour faire pousser des légumes sur le balconchoix de vase le droit est crucial.

Le conseil est préférez les pots rectangulaires d’une profondeur d’au moins 25cm (rappelez-vous toujours que la profondeur dépend du type de culture que vous allez faire) ou optez pour le « balconiere » classique. De cette façon, vous aurez la possibilité de mettre plus de cultures dans le même pot et ainsi d’optimiser l’espace disponible.

Autre astuce, privilégiez les vases en terre cuite, car cette matière :

  • maintient le bon degré d’humidité du sol
  • se passe
  • ne chauffe pas excessivement

Avec le fleurir pour le potager en plastique le risque est qu’en été le vase chauffe facilement et transmet la chaleur aux racines et en hiver, vous n’isolez pas suffisamment les plantes du gel.

N’oubliez jamais les soucoupes: ils sont fondamentaux pour récupérer l’excès d’eauévitant l’inondation des balcons et des terrasses et en même temps sont très utiles pour créer une petite réserve d’eau pour les plantes.

3) Sol : conseils pour le jardin potager

UN bonne terre d’un jardin bio est composé de plusieurs éléments qui se combinent entre eux :

  • l’eau, l’air et les micro-organismes végétaux et animaux
  • partie inorganique, principalement composée de sable et d’argile qui affecte la structure du sol et le drainage de l’eau
  • partie organique, à savoir l’humus ou le compost, qui fournit des éléments nutritifs à nos cultures biologiques

Évidemment, créer soi-même un terrain « équilibré » de ce point de vue n’est pas chose aisée. C’est pourquoi ils existent aussi sur le marché sols universels adaptés à la culture du jardin sur la terrasse.

Un autre élément à ne pas sous-estimer est lautilisation d’argile expansée ce:

  • améliore le drainage du sol
  • évite la stagnation de l’eau

4) Jardin potager : que planter ?

quoi-faire-pousser-dans-le-jardin-sur-balcon

Quels sont les meilleurs légumes à planter dans le cas d’un jardin potager? Voici une liste de ceux qui peuvent également bien performer en pots. Évidemment leur succès dépendra aussi beaucoup des différents éléments décrits ci-dessus.

SALADE : choisissez un récipient peu profond (10/20 cm) et aussi large que vous le souhaitez. Assurez-vous qu’il est bien drainé et qu’il y a des trous dans le fond pour empêcher l’eau de stagner. Placez-le au soleil et arrosez légèrement.

COURGETTE: pour bien pousser, les courgettes ont besoin d’un récipient d’au moins 20 cm de profondeur et d’environ 30 cm de large. Pensez à placer les semis au soleil et à les arroser tous les jours pendant la saison estivale.

BETTERAVES: pour donner une belle apparence à ces légumes, utilisez des pots ou des bacs de 10/20 cm de profondeur et aussi larges que vous le souhaitez. Assurez-vous qu’ils sont toujours bien drainés.

BASILIC, PERSIL: dans un jardin familial sur le balcon ces deux semis à ne pas manquer car ils tolèrent bien la variété du climat. Mais pensez à les protéger des éventuelles gelées en hiver et des rayons directs du soleil en été (on risque de brûler leurs feuilles).

Pour bien pousser, ils ont besoin d’un pot ou d’un récipient d’au moins 20 cm de profondeur et d’au moins 10 cm de large, toujours bien drainé et avec des trous au fond pour éviter la stagnation.

(Si vous voulez en savoir plus sur la culture en pot des herbes aromatiques, lisez aussi « Comment faire pousser des herbes aromatiques chez vous »)

CAROTTES et OIGNONS: utiliser des pots ou récipients d’au moins 30 cm de profondeur. Il est conseillé d’utiliser un sol très léger.

FRAISES: choisissez des pots ou récipients (de préférence simples) d’au moins 30/40 cm de profondeur et d’environ 20/30 cm de large. Assurez-vous qu’ils sont bien drainés, il doit y avoir des trous dans le fond pour éviter que l’eau ne stagne.

TOMATES: avoir un bon rendement de tomates dans votre mini jardin choisissez des récipients d’au moins 30/40 cm de profondeur et d’environ 20/30 cm de large. Le conseil est de trouver un endroit clair et aéré et de placer des bâtons de bois pour soutenir les branches de la plante pendant sa croissance. La plantes greffées.

POIVRONS: Vous pouvez les cultiver dans des pots d’au moins 30 cm de profondeur et d’environ 20 cm de large. Dans ce cas également, le conseil est de choisir des plantes greffées.

AUBERGINE: cultiver la l’aubergine dans votre jardin « d’appartement » tu choisis conteneurs d’au moins 40/50 cm de profondeur et d’environ 30/40 cm de large et placez-les au soleil, après vous être assuré qu’ils sont bien drainés et que l’eau ne stagne pas.

CÉLERI: optez pour des pots, de préférence simples, d’au moins 30/40 cm de profondeur et d’au moins 10/20 cm de largeur.

Culture maraîchère : l’importance des « distances »

Un autre aspect à considérer pour un potager à cultiver sur la terrasse et le distance entre les différentes plantes.

Chaque plante a besoin de son propre espace pour grandir et se développer au mieux de ses capacités.

Le conseil est de laisser :

  • au moins 70 cm de distance entre les plants de courgettes
  • Distance de 40 cm pour tomates, poivrons, aubergines
  • 35 cm pour la chicorée
  • 25 cm pour laitue, blette, céleri
  • 10 cm pour les oignons
  • 3 cm pour les carottes, le persil
  • la laitue coupée peut être repiquée sans espacer les cubes entre eux car elle pousse bien même dans des conditions de faible luminosité

5) Irrigation dans le jardin potager

jardin-d-arrosage-sur-terrasse

Le type d’arrosage qui convient le mieux à un potager sur le balcon est-ce goutte car il vous permet d’administrer la bonne quantité d’eau à chaque plat individuel au moment souhaité.

De plus, vous avez ainsi la possibilité d’irriguer de manière homogène, sans gaspillage et de manière intelligente.

6) Fertilisation et taille du jardin potager

fertilisation-organique-vegetale

Évidemment, si vous voulez éviter qu’après un court laps de temps, le vôtre potager sur la terrasse tu ressembles à une jungle, tu dois apprendre un aussi tailler les semis. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez contrôler la croissance végétative et renforcer les plantes.

Pour les tomates, par exemple, il est très important de couper les feuilles femelles, les feuilles qui poussent dans la zone axillaire de la plante, pour permettre aux tomates de mûrir plus rapidement, sans gaspiller de ressources utiles. Cette opération doit être effectuée lorsque les germes viennent de germer et de préférence dans les phases de lune décroissante.

En plus de cela, il est nécessaire de fertiliser le sol, pour donner force et vigueur aux plantes : l’engrais, liquide ou solide, doit être administré en permanence tout au long de la saison.

Partager sur​
Les derniers articles
HOT

Autres articles

Recette de tortellinis de boeuf

tortellinis de boeuf, une recette très italienne que vous apprendrez à faire aujourd’hui dans Mangeoire. rien de tel que le pâtes fraîchement préparées De plus, lorsque