Comment concevoir un jardin fleuri

Comment concevoir un jardin

Appelle la la nature et le jardinage décide souvent de vivre dans une maison avec jardin, et même si dans de nombreux cas, il n’est pas possible d’avoir un grand espace extérieur, s’il est conçu de la meilleure façon, même une petite pelouse peut donner magnifiques satisfactions.

Si vous aussi, vous songez à créer un jardin où vous pourrez cultiver vos espèces préférées, plutôt que de vous détendre à l’extérieur en passant votre temps libre dans l’intimité de votre espace extérieur, vous trouverez dans cet article un guide complet pour concevez votre nouveau jardin sans négliger aucun aspect, de la fonctionnalité à l’esthétique.

  1. Préparation du terrain

Même si vous avez déjà une idée plus que précise du type de jardin que vous souhaitez créer, la première étape est toujours la préparation du sol.

Toute espèce que vous souhaitez cultiver, en effet, ainsi que le simple ensemencement du gazon, nécessite un sol adapté ; éliminer les mauvaises herbes s’il y en a, enlever les pierres et les vieilles racines c’est essentiel afin d’obtenir un sol de bonne qualité, à partir duquel partir pour la réalisation du jardin.

Il est tout aussi important vérifier le PH du sol savoir s’il faut ajouter certains éléments afin de le rendre plus adapté à la croissance des plantes, ainsi que certains composants, comme la tourbe ou le sable, pour améliorer le drainage.

Une fois cela fait, pour terminer la préparation du terrain il faut le moudre, le fertiliser Et niveler sa surface; une fois cela fait, il faut laisser le sol « se reposer » pendant quelques semaines avant de commencer les semis et la plantation de toute espèce.

Le gazon

Une fois le sol prêt, il sera temps de procéder au semis du gazon; concernant cette étape, il est important de se rappeler que pour obtenir des résultats excellents et durables le choix de la graine est vraiment fondamental.

S’assurer d’opter pour la bonne qualité d’herbe est toujours recommandé contacter un expert qui évaluera toutes les variables impliquées, y compris le type de sol, le climat et la zone de résidence, en réussissant à sélectionner la variété de graines la plus appropriée pour le cas spécifique.

UN gazon solide et bien entretenu c’est la première clé du succès de tout jardin, qu’il soit grand ou petit ; le gazon a à la fois une fonction décorative importante et une fonction pratique incontestée, le gazon produit en effet de l’oxygène et limite le lessivage de l’azote par évaporation de l’eau qui humidifie l’air.

  1. Le choix des espèces à cultiver

Quels que soient les goûts personnels en matière de plantes et de fleurs, un beau jardin nécessite toujours un choix judicieux, ainsi qu’une combinaison harmonieuse, des espèces qui y seront cultivées.

Ici le première règle est de ne choisir que des espèces adaptées au type de terrain de l’espace extérieur à aménager et, surtout, adaptées au climat de la zone en question.

Même si vous aimez les plantes qui poussent dans des régions au climat chaud, si vous vivez dans des endroits aux hivers froids et longs, vous devrez abandonner l’idée tout de suite si vous voulez réussir dans l’entreprise.

La nature offre toujours une variété infinie d’espèces vertes et fleuries parmi lesquelles vous pourrez choisir, quelle que soit votre zone de résidence ; en optant pour des souches adaptées vous ne courrez pas le risque de voir tous vos efforts vains après un court laps de temps.

Pour avoir un jardin beau et harmonieux il faut aussi aborder avec soin les différentes espèces ; plante annuel Et vivace ils ne peuvent pas manquer, car ils jouent un rôle décisif dans l’architecture du paysage vert, ainsi que dans la création de taches de couleur par l’association d’espèces rhizomateuses et tubéreuses.

Les éléments à évaluer dans la conception d’un jardin harmonieux sont au moins deux : la hauteurs et la combinaison de couleurs.

N’insérer que des plantes basses, ainsi que n’opter que pour des tiges hautes, signifie créer un paysage naturel plat et peu suggestif ; d’autre part, la combinaison de plantes de hauteurs variables créera profondeur et le jardin sera plus naturel et esthétiquement attrayant.

Il est possible d’utiliser de grands arbustes sur les côtés du jardin, pour créer une barrière capable d’augmenter l’intimité de la pelouse, plutôt que de créer des bordures basses et de laisser la zone centrale aux plantes les plus hautes ; il est possible d’améliorer n’importe pentes naturelles avec la création de plates-bandes décoratives.

La règle générale dans ce cas est celle de améliorer la rugosité du sol sans le rendre artificiel, c’est-à-dire partir de l’aspect naturel de l’espace et le suivre pour en améliorer l’esthétique et la fonctionnalité.

Plantes adventices annuelles et bisannuelles

Si d’une part les espèces annuelles et bisannuelles ont l’inconvénient de devoir être replantées tous les ans ou tous les deux ans, d’autre part elles présentent plusieurs avantages dont :

– L’ variété infinie présent sur le marché, grâce auquel nous pouvons toujours trouver la bonne solution pour n’importe quelle couleur, hauteur et encombrement.

– La cycle de vie court qui donne de merveilleuses floraisons immédiates avec lesquelles il sera possible d’ajouter rapidement et facilement des notes de couleur à notre jardin.

– L’ed riche fleurs voyantes des espèces bisannuelles et des longues fleurs que les annuels

– Les espèces annuelles en croissance n’auront pas de contraintes climatiques, puisque leur cycle de vie se déroule sur une très courte période (printemps-été).

Les lianes

Pour créer de la variété et du contraste dans le jardin, il est important d’envisager la culture d’au moins une espèce grimpante; ces plantes, en fait, sont très décoratives et peuvent également remplir la fonction pratique d’augmenter l’intimité du jardin, par exemple si elles sont cultivées autour de la zone de détente ou du belvédère.

Avec leur grande variété de couleurs, de formes et de parfums, les lianes sont capables d’embellir n’importe quel espace extérieur ; lui donner Rose parfait pour pousser le long des murs d’enceinte du jardin plutôt que ceux de la maison elle-même, au lierre à feuilles persistantes pour donner de la vivacité au jardin même en hiver, au parfumé et coloré glycine.

Les lianes peuvent décorer avec style des murs Et arcs mais aussi pergolas Et belvédère, elles peuvent pousser en pot ou au sol ; la vue d’un mur, d’une clôture et d’une pergola couverte intérieurement d’une liane fleurie n’a pas d’égal.

  1. Le projet

Après avoir préparé le terrain et bien étudié toutes les espèces qui seront présentes au jardin, il faut dresser un véritable projet de paysage; le jardin est une sorte de cadre de la maison, un espace grâce auquel toute la maison peut prendre un aspect et un caractère différents et très suggestifs et le concevoir de la meilleure façon possible signifie évaluer tous les aspects essentiels afin de ne négliger aucun d’eux.

Le projet doit être développé en tenant compte de différents aspects : i valeurs structurelles et le symétrie environnementale la budget vous avez et le type d’utilisation que nous entendons faire de l’espace extérieur.

De nombreux éléments peuvent influencer les combinaisons entre les différentes essences : le style à suivre, l’exposition du terrain, la conformation de la zone, le contexte environnemental et enfin le goût personnel.

Après avoir évalué toutes ces variables, il est possible de se référer à quelques règles générales afin de commencer à développer le projet.

  1. La division des espaces

Les parterres de fleurs

Les plates-bandes, qu’il est préférable de placer uniquement dans Zone centrale de la pelouse et non en bordure, à moins d’avoir un très grand jardin, pour éviter le mirage dit « para-désertique », il faut les voir comme multiplicateurs chromatiques et il faut réinterpréter leur fonction, en les replaçant dans leur contexte, en veillant à ne pas créer d’interruptions disgracieuses.

Les plates-bandes doivent être peu profonde et allongée plutôt que larges et longs, afin de ne pas créer une zone de séparation avec le reste du paysage, les plantes en leur sein doivent être disposées en hauteur et assorties selon les couleurs.

Mère Nature offre un choix infini entre des espèces vivaces, annuelles et bisannuelles, avec de nombreuses couleurs, différentes périodes de floraison et les besoins d’exposition les plus variés, à tel point que nous aurions une très grande liberté de choix pour créer de beaux et suggestifs parterres de fleurs.

Évidemment, nous devrions opter pour des espèces avec besoins d’exposition identiques pour s’assurer qu’une fois insérés dans le parterre de fleurs, ils sont toujours sains et prospères.

Pour avoir un jardin esthétique tout au long de l’année, il est indispensable d’inclure quelques essences vivaces à feuilles persistantes; ceux-ci peuvent être insérés dans un ou plusieurs parterres de fleurs ou plantés dans différentes zones de la pelouse en fonction de leur taille.

Très intéressants sont aussi les parterres de fleurs monochromes capable de créer un magnifique contraste avec le gazon, que l’on pourrait définir comme la constante du jardin.

Les haies

Allié numéro un de intimité dans le jardin, les haies jouent également un rôle esthétique important ; des espèces persistantes, fleuries ou non, aux nuances de vert ou de rouge les plus variées, sont capables de transformer tout le paysage extérieur en un petit coin de paradis.

Les haies délimitent la pointe de l’horizon visuel et conditionnent énormément le profondeur et le symétrie du jardin.

Les frontières

Réalisé avec petit ou moyen arbustes plutôt qu’avec des espèces grande herbacée et effilées, les bordures définissent et délimitent les espaces du jardin, remplissant également une fonction à la fois pratique et esthétique.

Pour réaliser les bordures, il est possible d’opter pour une seule variété d’arbre, de préférence avec une couleur vive, ainsi que pour un mélange d’espèces aux caractéristiques physiques similaires.

Les bordures (ou variations de hauteur)

De même qu’il est possible de diviser les espaces du jardin par la création de bordures ou la culture de haies plus ou moins hautes, vous pouvez décider de le faire en utilisant les bordures dites, c’est-à-dire variations de l’inclinaison du terrain qui peut être naturel ou artificiel.

LA les bordures sont en effet un élément extrêmement structurel et paysager élégant Et suggestif qui joue sur la variation de la pente du sol pour créer des effets esthétiques vraiment captivants.

5. L’espace détente

Si vous souhaitez créer un espace dédié à la détente dans le jardin, vous avez le choix entre de nombreuses solutions; dans cette phase, le budget joue peut-être le rôle principal.

Du simple faites-le vous-même couvert d’espèces grimpantes zonées pavé et élégant, des petits coins privés aux grands espaces dédiés à la convivialité ; l’important est d’évaluer dans le temps l’usage réel que vous souhaitez faire de l’espace détente, sans jamais sous-estimer l’aspect pratique des différents éléments qui le composeront, ainsi que l’intimité nécessaire.

  1. Éléments décoratifs supplémentaires

Insérez dans le paysage naturel du jardin un allée Plutôt qu’un étang artificiel une Fontaine certains grands roches décoratives ou une banc de parc, signifie créer des espaces suggestifs et captivants, qui deviendront le point focal esthétique de tout l’espace extérieur ; la seule précaution à prendre est de prévoir son intégration dans la phase initiale du projet, pour éviter d’avoir à faire de gros travaux par la suite.

(Visité 12 fois, 1 visites aujourd’hui)

Partager sur​
Les derniers articles
HOT

Autres articles

Recette de tortellinis de boeuf

tortellinis de boeuf, une recette très italienne que vous apprendrez à faire aujourd’hui dans Mangeoire. rien de tel que le pâtes fraîchement préparées De plus, lorsque