Temps de vacances, temps Instagrammer et lieux Instagrammables

L’été est arrivé et avec lui les vacances, les voyages et … des centaines de photos à prendre dans des endroits merveilleux, à ramener chez soi en souvenir ou à partager sur les réseaux sociaux, tout d’abord Instagram. Certaines destinations sont définies plus « instagrammable » des autres, grâce à des couleurs, des vues et des ambiances capables de déchaîner l’envie des followers.

L'été est arrivé et avec lui les vacances, les voyages et ... des centaines de photos à prendre dans des endroits merveilleux, à ramener chez soi en souvenir ou à partager sur les réseaux sociaux, en premier lieu Instagram ...

C’est le cas de la Scala dei Turchi de Île aux lapins à Lampedusa, ou Marsala au coucher du soleil, histoire de rester dans notre partie, en Sicile. Parmi les lieux les plus instagrammables, dil y a aussi Pantelleria avec d’excellents vins qui renferment l’île la plus authentique dans un verre.

Insta-voyageurs : les plus insupportables du classement

Volagratis.com a révélé avec une enquête les 10 habitudes des Instagrammers les plus détestés en vacances...

Chaque été, le fil Instagram regorge inévitablement de photos qui cachent pourtant des comportements typiques « Insta-maniaque »: du perfectionniste au food lover, sans oublier le photobomber ou l’insta-partenaire. Volagratis.com a révélé avec une enquête la 10 habitudes des Instagrammers de vacances les plus détestés. Que ce soit un frère, une copine ou un meilleur ami, toute personne ayant eu des compagnons de voyage Insta-maniaques : l’important est d’en rire !

1) LE PERFECTIONNISTE

The Perfectionist - Un million de photos et autant de poses différentes pour trouver la parfaite...

Un million de photos et autant de poses différentes pour trouver la parfaite. Il perfezionista infastidisce il 33% dei viaggiatori, che, se si spostano con lui, si ritrovano o ad aspettare in un angolo, sperando di trovare un fazzoletto d’ombra, oa fare da fotografi improvvisati mentre l’amico si posiziona di fronte all’ cible.

2) LE PARTENAIRE INSTA

L'insta-partenaire - Cette version du perfectionniste ennuie 31 % des voyageurs qui non seulement se retrouvent à prendre des centaines de photos dans lesquelles le partenaire doit être à son meilleur, mais de plus en plus souvent, ils sont impliqués dans des poses qui semblent tout sauf naturelles. .

Cette version du perfectionniste ennuie 31% des voyageurs qui non seulement se retrouvent à prendre des centaines de photos dans lesquelles le partenaire doit être à son meilleur, mais sont de plus en plus impliqués dans des poses qui semblent tout sauf naturelles. Il suffit de penser à la mode apparemment dépassée du « follow me to » : celui qui se trouvait derrière l’objectif devait tenir son partenaire par la main comme s’il était conduit on ne sait où. Une salve d’applaudissements pour votre patience.

3) LE ROI ET LA REINE DU SELFIE

Le roi et la reine du selfie - Côté droit, côté gauche, d'en haut car ça allonge le visage, d'en bas juste pour être un peu plus spirituel...

Côté droit, côté gauche, d’en haut parce que ça allonge le visage, d’en bas juste pour être un peu plus spirituel : les rois et les reines des selfies connaissent chaque petit secret et savent s’en servir pour prendre des photos dans lesquelles ils apparaissent sous leur meilleur jour . Dommage que pour s’immortaliser dans chaque situation ils mettent à rude épreuve la patience de leurs compagnons de voyage.

4) LE PHOTOBOMBRE

Le photobomber - Poser pour la photo... on shoote ! Dommage alors qu'il vienne...

Pose pour la photo : c’est parti ! Dommage alors qu’il arrive : le photobomber. Il se place dans le cadre, avec une précision incroyable juste au moment de la prise de vue, sans crier gare. Certains le font exprès, gênant 20% des voyageurs et gâchant irrémédiablement la photo.

5) L’EXAGÉRÉ

Exagéré - Il immortalise tout, à tout instant, du paysage au moindre détail...

L’exagéré immortalise tout, à chaque instant, du paysage au moindre détail. La version avancée ? L’exagération qui vient de découvrir la photographie numérique et non seulement de tirer à plusieurs reprises, mais d’immortaliser le même sujet encore et encore avec des réglages différents. Ce type d’Instagrammeur peut mettre à rude épreuve la réussite de vos vacances : deux voyageurs sur dix ont eu la malchance de le rencontrer.

6) LE GOURMAND

Le food lover - Manger avec un instagrameur obsédé par la nourriture, c'est porter à la bouche des plats désormais refroidis, goûter des glaces désormais fondues ou "prêter" un coup de main ou même votre assiette à votre compagnon de voyage pour la photo parfaite...

Un sujet qui se dépeuple sur Instagram est la nourriture, alors pourquoi ne pas immortaliser chaque plat, du petit-déjeuner à l’hôtel aux glaces du soir, en passant par les déjeuners et les dîners ? Manger avec un Instagrammer obsédé par la bouffe, c’est porter à la bouche des plats désormais refroidis, goûter des glaces fondues ou « prêter » un coup de main ou même sa propre assiette à son compagnon de voyage pour la photo parfaite. Un comportement qui agace 17% des voyageurs. Mon conseil à tous les food addicts d’Instagram : dégustez les plats avant qu’ils ne fondent ou ne refroidissent.

7) L’AMOUREUX DES PHOTOS DE FAMILLE

L'amateur de photos de famille - Un voyage en famille ne peut se définir comme tel sans la photo de groupe...

Un voyage en famille ne peut être défini comme tel sans la photo de groupe. Dommage qu’il faille plus de temps que prévu pour obtenir le cliché parfait. Les obsédés des photos de groupe ou de famille agacent 16% des voyageurs, contraints de poser pendant des minutes ou de sacrifier leur bras pour un selfie dans lequel tout le monde s’intègre.

8) LE GEEK

Le geek - Un reflex digne des meilleurs photographes, un smartphone dernière génération et un sac à dos rempli de matériel photographique...

Un réflexe digne des meilleurs photographes, un smartphone dernière génération et un sac à dos rempli de matériel photographique : le geek est l’ami passionné de technologie qui donne le pire de lui-même en vacances, énervant 15% des interviewés ; le même qui a besoin d’une heure pour préparer tout le matériel et en même temps pour vérifier que chaque élément fonctionne parfaitement.

9) LE SNIPER

Le tireur d'élite - Le voilà. La position parfaite, ce coin d'où la photo sortira magnifiquement ...

Le voilà : la position parfaite, ce petit coin d’où la photo sortira magnifiquement. Le tireur d’élite le remarque immédiatement et n’a pas l’intention de l’abandonner, coûte que coûte, tant pis s’il doit attendre que le cortège de groupes de touristes l’atteigne ou le trouve vide et, au final, une demi-journée s’écoulera. Lorsque le tireur d’élite vise sa cible, il n’y a pas de tempête pour changer d’avis. Une véritable nuisance pour 15% des voyageurs qui doivent l’attendre ou l’abandonner à son sort. Voyager avec un « sniper » peut s’avérer être une expérience faite d’attentes interminables.

10) LE PHOTOGRAPHE

Le photographe - Lorsque vous voyagez avec un photographe, il est susceptible de rapporter les meilleurs clichés, mais ...

Lorsque vous voyagez avec un photographe, il est probable qu’il rapporte les meilleurs clichés chez lui. Il peut cependant arriver que de temps en temps lui aussi veuille une image de lui-même devant un monument important et qu’il vienne demander de l’aide à ses compagnons de voyage. Ce qui, cependant, ne répondra presque certainement pas à ses attentes. Trop poli pour en demander un autre, le « photographe » restera froncé les sourcils et agacé pendant au moins une heure, mettant son compagnon en difficulté, au moins dans un cas sur 10 (15%).

Partager sur​
Les derniers articles
HOT

Autres articles