Organiser un camping

Aventuriers, préparez-vous. Si vous êtes un amoureux de la nature et que vous ressentez le besoin de vous échapper de la routine de la ville, organiser un voyage en camping pourrait être exactement ce que vous recherchez. Le camping est une activité alternative par rapport à l’idée traditionnelle de vacances en hôtellerie : cela demande une bonne capacité d’adaptation et l’envie de se mettre à l’épreuve. Lorsque vous comptez utiliser une tente, les espaces verts sont généralement privilégiés ou en tout cas immergés dans la nature, au nom d’une bonne bouffée d’air pur et d’espaces ouverts où vous pourrez profiter des journées.

Rideaux et motifs

Le premier choix à faire est le type de tente à emporter avec vous. C’est un bilan important, puisque lorsque vous serez sur la route ce sera le toit sous lequel vous pourrez vous abriter ! Il existe principalement deux modèles de tentes : celle « canadienne » et celle « igloo ». Le premier a la particularité d’avoir un toit en toile incliné, adapté pour améliorer la glissade d’eau en cas de pluie ; malgré cela il s’avère être un outil assez encombrant et pas trop facile à monter. Le deuxième modèle, en revanche, est le plus populaire de nos jours : un design moderne, un grand espace et un montage simple font des tentes igloo l’objet le plus utilisé de son genre, en plus d’être disponibles sur le marché dans une multitude de formes et de tailles. De nos jours, ces équipements sont tous construits avec un matériau imperméable, ce qui n’est pas rien puisqu’il évite l’encombrement des draps et capes de pluie.

Matériel à apporter soi

Pour ceux qui s’apprêtent à s’attaquer à un vrai tour de camping, il faut qu’ils se préparent au mieux en équipant le sac à dos (grand, au moins 40 litres) de tout le nécessaire. Pour être autonome dans ces circonstances, le matériel « de survie » ne peut pas manquer : tente, sac de couchage et ravitaillement sont les premières choses à mettre dans votre sac. Par la suite, une cuisinière à gaz, un couteau multifonction pour les éventualités et des couverts au format polyvalent seront insérés. Enfin, il faut ajouter des vêtements, à organiser selon le temps passé à voyager et les températures, un tapis pour rester plus à l’aise et une lampe de poche ou une façade. Un bon pèlerin ne se laisse pas surprendre même dans les situations les plus gênantes : c’est en effet une excellente habitude d’avoir une trousse de secours et une rallonge pour toutes les prises électriques des zones équipées.

Où aller : villages et aires de pique-nique

Suite au développement de cette forme de tourisme non conventionnel, les zones dédiées au camping se sont multipliées. Tout d’abord, il existe de véritables villages touristiques qui peuvent offrir du confort aux habitués : les hébergements consistent généralement en des hébergements en bungalows ou petits cottages, équipés d’un poêle, de lits et de douches privatives. Les plus chanceux pourront aussi profiter des piscines et parcs aquatiques des villages. Ceux qui souhaitent plutôt passer quelques jours loin du luxe et du confort peuvent s’arrêter dans les forêts de pins utilisées. Dans ces zones, vous pouvez utiliser votre propre tente ou camping-car, en réservant un terrain sur lequel vous pourrez rester tranquille ; il y a généralement des toilettes, y compris des douches et des lavabos. Dans certaines aires de camping, les gérants, sur demande, offrent également le service de coffre-fort et de réfrigérateur.

Animaux : sont-ils autorisés ?

Il est aujourd’hui difficile de trouver des personnes qui n’ont pas d’ami à quatre pattes avec eux, surtout s’ils décident de voyager seuls : c’est pour cette raison que sont nés les campings dits pet-friendly, c’est-à-dire des lieux de villégiature où c’est autorisé. rester avec leurs chiens. Dans tous les cas, si vous choisissez d’amener un animal avec vous, il est utile de savoir s’il est possible de le faire ou au moins de respecter les règles prescrites pour une vie paisible. Par exemple, il leur est très souvent demandé de présenter le carnet de santé de leur chien à l’accueil lors de l’enregistrement ou de leur interdire l’accès aux espaces de vie et aux sanitaires : l’important est cependant de ne causer aucun préjudice par rapport aux autres vacanciers, afin que chacun puisse passer d’agréables vacances.

Organiser des vacances en camping est sans aucun doute une expérience à faire au moins une fois dans sa vie, cela nous apprend à apprécier la nature qui nous entoure et les magnifiques paysages qu’elle offre. Enfin, il permet de se « déconnecter » de la monotonie du quotidien, loin des ordinateurs, d’internet et des trop nombreuses heures de contamination technologique, chose à laquelle il n’est pas toujours facile de renoncer.

Partager sur​
Les derniers articles
HOT

Autres articles

Recette de tortellinis de boeuf

tortellinis de boeuf, une recette très italienne que vous apprendrez à faire aujourd’hui dans Mangeoire. rien de tel que le pâtes fraîchement préparées De plus, lorsque