ITALIE : Nouvelles règles Covid à partir du 1er avril 2022

Après plus de deux ans de restrictions et de dispositions sanitaires pour lutter contre le Covid 19, on commence à entrevoir la lumière au bout du tunnel. Du 1 avril 2022en fait, le décret-loi du 24 mars 2022. Le décret place la fin de l’état d’urgence en Italie proclamée le 31 janvier 2020.

Une bonne nouvelle après des mois où masques, distanciation sociale, laissez-passer verts, tampons et quarantaines ont conditionné notre quotidien, dans nos villes et à l’intérieur des frontières nationales. Et ils ont sévèrement limité la capacité de voyager.

Ce qui change pour les voyages à partir du 1er avril

À propos de voyages à l’heure actuelle, les dispositions relatives aux voyages vers / depuis l’Italie adoptées par l’Ordonnance du 22 février 2022 à savoir :

• suppression des listes des pays A, B, C, D et E ;
• suppression des restrictions de voyage depuis l’Italie vers les pays de l’ancienne liste E ;
• annulation des ordonnances relatives aux vols testés Covid et aux corridors touristiques sans Covid, car elles sont obsolètes.

Aussi pour le retour en Italie les règles actuelles sont toujours en vigueur. En particulier, la compilation et la présentation (sous format numérique ou papier) des dPLF (formulaire numérique de localisation des passagers) et le laissez-passer vert. Sans ce certificat, l’entrée en Italie est possible mais avec obligation de quarantaine de cinq jours à l’adresse indiquée dans le dPLF, à conclure par un test moléculaire ou antigénique.

En bref, vous pouvez reprendre le voyage avec plus de liberté et moins de pensées. Du moins en Europe. Bien que nous nous dirigeons vers une simplification pour voyager à l’étranger, l’urgence sanitaire dans le monde ne peut pas encore être considérée comme terminée et il est nécessaire de continuer à s’informer des mesures adoptées par chaque pays.

A cet égard, nous vous recommandons de toujours consulter le site Viaggiiaresicuri.it la page de mises à jour pays par pays et le questionnaire pour ceux qui veulent partir).

Voyons donc ce qui va changer à partir de demain 1er avril.

1er avril, retour à la normale en cours

Le tournant tant attendu vers ce retour à la normalité tant attendu sera progressif, au moins jusqu’au 1er mai, date à laquelle le Green Pass pourrait être supprimé et il y aura un accès gratuit partout. Les décisions seront toutefois prises en fonction de l’évolution de l’infection.

Avec la fin de l’état d’urgence, le Comité Scientifique Technique et la structure du Commissaire Extraordinaire, le Général Francesco Figliuolo, sont dissous qui depuis plus de deux ans jalonnent les étapes et les phases de lutte contre la pandémie. Un sera établi unité opérationnelle ad hoc pour « l’achèvement de la campagne de vaccination et l’adoption d’autres mesures de lutte contre la pandémie », et sera opérationnel jusqu’au 31 décembre.

FFP2 et masques chirurgicaux : des obligations différentes dans les lieux clos

Le masque FFP2 au moins jusqu’au 30 avril ils devront encore être utilisés sur les moyens de transport (avions, trains, bus, voitures de location avec chauffeur, remontées mécaniques), dans les commerces, banques et bureaux de poste, théâtres, salles de concert et cinémas couverts, stades.

Dans les bureaux, cependant, vous pouvez utiliser le masques chirurgicaux. Ces indications pourraient être révisées fin avril.

Green Pass : où et quand l’utiliser

Le décret revoit le mode d’utilisation du pass vert basique (vaccination, récupération, test) et renforcé (cycle complet de vaccination ou récupération) pour les activités et services.

En particulier, à partir du 1er avril l’obligation du laissez-passer vert cesse dans les transports publics locaux, dans les restaurants en plein air, les musées, les bureaux publics, tels que les bureaux de poste et les banques, et les hôtels.

Cependant, jusqu’au 30 avril, le pass vert de base pour accéder aux lieux de travail (y compris les plus de 50 ans), dans les trains, les bateaux et les avions, les théâtres couverts, les bars et restaurants couverts, les salles de concert, les cinémas et les stades.

La certificat renforcé il est toujours nécessaire pour diverses activités intérieures telles que les gymnases intérieurs, les piscines, les spas et les centres de congrès et les discothèques, ainsi que pour les visiteurs du RSA, hospice et les services hospitaliers.

Quarantaines, contacts avec les positifs et isolement : ce qui change

A partir du 1er avril, seuls ceux qui sont testés positifs pour Covid devra rester isolé à la maison jusqu’au tampon négatif.

En cas de contact avec une personne positive a vous n’aurez plus à observer la quarantaine mais seulement une période d’autocontrôle pendant 10 jours: porter le masque Ffp2 pour sortir, faire le test dès la première apparition des symptômes et, si toujours symptomatique, 5 jours après le contact.

École, retour à la (presque) normalité

A partir du 1er avril, la fin de l’état d’urgence se fera aussi sentir à l’école.

PAPA reste en vigueur uniquement pour les étudiants positifs ; et s’il y a plus de 4 infections dans la classe, les cours en présentiel sont assurés mais avec obligation de porter le masque Ffp2 pour 10 jours.

Les enseignants non vaccinés pourront aller à l’école pour effectuer diverses tâches mais pas pour enseigner. Feu vert également à voyages scolaires: les élèves reviennent donc voyager avec la classe.

Partager sur​
Les derniers articles
HOT

Autres articles

Recette de tortellinis de boeuf

tortellinis de boeuf, une recette très italienne que vous apprendrez à faire aujourd’hui dans Mangeoire. rien de tel que le pâtes fraîchement préparées De plus, lorsque