10 choses et conseils que vous devez savoir

Dans de nombreux pays, le camping gratuit est illégal et souvent punis de lourdes amendes. Dans d’autres c’est largement toléré (comme au Maroc, dans le Caucase, en Albanie dans les Balkans en général) et dans d’autres encore elle est tout à fait légale et même encouragée : par exemple dans les républiques de l’ex-URSS, la Suède, la Finlande et la Norvège.

Quand j’ai commencé le camping gratuit, j’ai fait beaucoup d’erreurs stupides ce que, s’ils m’avaient bien conseillé, j’aurais certainement évité. Voici ma liste de recommandations après six ans d’expériences en Grèce, Espagne, Portugal, Italie, Suisse, Croatie, Géorgie (Caucase), Kosovo, Albanie, Macédoine du Nord et Maroc.

Aujourd’hui, je vais vous donner mes premiers conseils de base sur la façon camping gratuit en toute sécurité et avec bon sensdans le le respect de l’environnement et des lieux où vous vous trouvez, mais surtout pour vous assurer que l’expérience vous soit agréable. Le camping gratuit est l’une des choses qui m’a le plus changé, il m’a appris à redistribuer le poids des choses que j’apprécie dans ma vie et à entrer en contact réel avec la nature, presque dans un dialogue effroyablement excitant.

J’espère vraiment que vous pourrez tous l’essayer au moins une fois dans votre vie, car je suis sûr que vous serez étonné de tout ce qu’il vous apprendra en une seule soirée.

j’ai écrit un autre post sur Pays européens où le camping gratuit est légal et avec quelques conseils sur comment faire face aux dangers et aux sanctions: Je vous suggère de bien le lire (je l’ai écrit sur la base des dizaines d’e-mails que je continue de recevoir avec des demandes d’informations plus spécifiques sur des pays individuels). Pour tout le reste je suis là et réponds volontiers à vos questions dans les commentaires.

Bonne lecture et surtout bon camping !
Élé

1. Ne pas allumer de feu

Madrid

 

Camping gratuit à Montercarmelo, banlieue nord de Madrid !

En plus d’être risqué surtout dans les régions arides et venteuses, même si vous êtes le magicien de l’entreprise lors des barbecues, vous serez retrouvé par la police instantanément: difficile de cacher la lumière et la fumée, non ? Sur la plage ou en forêt ça ne change pas : les locaux, qui n’ont généralement rien contre le camping sauvage, vous diront la même chose car ils sont littéralement terrifiés par les incendies.

2. Attendez le coucher du soleil avant de monter votre tente

Après le coucher du soleil, où que vous soyez, la tente est moins visible.

En Grèce et dans les lieux balnéaires le long de la côte, au coucher du soleil ou peu après le coucher du soleil, ils passent parfois une voiture de police et un bateau avec des phares, principalement pour s’assurer qu’il n’y a pas de feux de camp ou de campeurs stupides à attraper. Une fois qu’ils seront passés, ce sera le calme plat, garanti 🙂 Personne ne veut faire une deuxième vérification. Cependant, renseignez-vous toujours auprès des locaux ou, en cas de doute, attendez une demi-heure après le coucher du soleil.

3. Accrochez les ordures dans des sacs en plastique bien fermés…

… si vous ne voulez pas vous réveiller inondé de fourmis, de chiens errants, de souris, de sangliers, etc. Il en va de même pour la nourriture ouverte (boîtes de biscuits, fruits…). Il serait préférable de ne pas avoir de nourriture ouverte du tout, surtout si vous séjournez dans des endroits où la faune est riche et affamée (comme dans les Apennins). Si vous manquez de déchets et que vous avez des sacs ou des contenants bien fermés, vous pouvez également les garder avec vous dans votre sac à dos. Autrement, des ordures en plus, pour le bien de l’humanité. Et peut-être très loin de la tente. Mais ne l’oubliez pas quand vous partez ! Ceux qui partent en camping libre sont toujours respectueux du lieu qui les héberge. Toujours. Ne m’oblige pas à le répéter.

4. Dormez sur la terre, toujours

Si tu peux, dormir sur terre. Avec le tapis il ne faut pas trop s’inquiéter, mais si vous ne l’avez pas, la situation devient critique. Le sable la nuit devient plus froid que la glace et creuse des fosses inconfortables, se glisse comme par magie dans votre sac de couchage et vous obligera à vous tourner et à vous retourner vingt-huit fois en une heure, gâchant votre nuit. Encore moins confortables sont (évidemment) les galets. Si vous n’avez pas d’alternative, une surface dure mais lisse vaut mieux que des cailloux.

>> Lorsque nous étions à Halkidiki, nous avons créé un matelas pneumatique et buissons secs: magnifique! Jamais aussi bien dormi en camping gratuit. Au Maroc j’ai répété la même magie avec des arbustes secs des dunes de sable : fantastique !

Peu importe que nous soyons en août ou en avril, le camping gratuit sera toujours froid. La mer apporte alors une humidité incroyable, plus on s’absente mieux c’est. Couvertures, imperméables, vestes, cirés : tout va bien, mais mettez autant de couches que vous le pouvez. D’autant plus si vous n’avez pas de tente et que vous piétinez au hasard comme nous le faisions dans les Balkans. Le haut sont les vêtements thermiques et sacs de couchage techniques (n’économisez pas sur le sac de couchage sinon votre voyage s’en va !), un must fondamental du bon Painderoutian. La nôtre est celle-ci.

>> A lire aussi : comment préparer un sac à dos léger pour le camping libre

6. Couchez-vous tôt dès qu’il fait noir

camping-gratuit-albanie-camping-gratuit

 

Camping gratuit sur le front de mer de Durres, Albanie, 2016.

En juillet, dans les Cyclades, les premières lueurs arrivent à 4h. Idem dans d’autres pays, où le soleil se lève avant toute heure raisonnable… Allez vous coucher peu après la tombée de la nuit, si vous souhaitez dormir un nombre d’heures suffisant. Les lève-tôt se lèvent à 6h, tous les autres à 7h.

7. Les tentes, piquets, poteaux et matelas passent les détecteurs de métaux

Il n’est pas nécessaire de prendre des bagages en soutesauf si vous êtes un campeur pro avec des poêles, des chaises de réalisateur, etc. Bien que le service client de chat de Ryanair vous dise que les piquets de grève peuvent être considérés comme une arme contondante, à la fois à Milan Bergame et Thessalonique et quatre fois au Portugal et aux Açores ma tente Décathlon est passée indemne et entière. Dormir dehors c’est faisablemais la lumière, le vent, le froid et l’humidité vous gêneront beaucoup plus – et la tente vous donnera l’illusion d’une plus grande protection> moins d’anxiété.

8. Attention aux insectes : phlébotomes, puces et araignées

DSC_3842-b

 

Jeu : trouvez la tente. Nuit dans le cratère d’un volcan, Açores. Octobre 2015

Si vous ne voulez pas vous réveiller au milieu de la nuit avec le visage et les mains d’un malade de la lèpresachez que dans le sable et dans les bois (mais aussi dans certains lits d’auberges et d’hôtels) ils se faufilent l’un sur l’autre puces, mouches et bestioles infâmes qui vivent de votre sang et sont attirées par votre souffle. Les piqûres ressemblent à des piqûres de moustiques mais beaucoup plus grosses, avec un point central bien marqué et un peu sanglant, toujours disposé en rang. Les zones préférées sont le visage, le cou, les mains et les épaules – les parties les plus exposées. Apportez absolument du Fenistil, une crème antihistaminique ou un après-piqûre, la démangeaison vous fait vraiment flipper.

Et si vous ne les guérissez pas (comme je l’ai fait la première fois) les piqûres durent plus d’un mois et vous laissent de petites cicatrices. Parole d’un Painderoutien qui les a emmenés tous les deux dans le Dodécanèse, à la fois en Chalcidique, et à Madère (Portugal).

Dans un bivouac sur la Majella j’ai aussi été mordu par une araignée, rien de grave, mais très irritant. Il est indispensable d’avoir une tente avec une moustiquaire.

9. Profitez du ciel étoilé de la nuit profonde

UN voie Lactée tellement excitant que vous ne le verrez plus beaucoup de fois dans votre vie. Écoutez les bruits de la nuit : n’ayez pas peur, vous passerez inaperçu. Vous n’êtes qu’un petit élément insignifiant d’une harmonie parfaite et envoûtante – la nuit. Et étudié deux choses de constellations, allez ! Il n’y a rien de plus fascinant qu’un ami qui vous donne répétitions d’astronomie au son des vagues. Et puis – tout dans l’eau!

10. Celui qui fait du camping gratuit démonte tout et ne laisse aucune trace

 

Bivouac à Vis, Croatie

C’est en fait le règle numéro zéro du camping gratuit. Pas de détritus, pas de déchets. Laissez l’endroit comme vous l’avez trouvé.
Mieux vaut ne pas rester deux nuits au même endroit et vider la tente au plus vite pour ne pas abîmer le terrain, éviter les tracasseries avec la police ou l’accueil des locaux si vous restez une nuit, mais peut-être pas trop longtemps si vous décidez de déménager définitivement à côté de sa maison.

11. Un bon campeur part toujours bien équipé

Parole d’un campeur stupide qui a risqué plusieurs fois la mort par engelures. Le bon campeur apporte de la nourriture, suffisamment d’eau et un équipement technique adapté aux conditions climatiques. Et non, les sacs de couchage à 7 € de Decathlon ne tiennent pas chaud même dans la vallée de la Mer Morte. Chose banale mais importante : l’équipement technique vaut l’argent qu’il coûte et fera de vos raids un vrai plaisir et non une torture.

Voici notre tout dernier équipement : nouveau sac de couchage Sherpa, nouvelle tente ultralégère, lampe frontale méga puissante ; mais surtout un objet aussi petit qu’incroyable (et je ne comprends toujours pas pourquoi je ne l’ai pas acheté avant) : un filtre à eau qui permet de boire de l’eau courante non potable ou même des flaques d’eau, tuant les bactéries et filtrant les particules. Je l’ai testé avec de l’eau en Jordanie et non, je ne suis pas mort de diarrhée. Pour moi, ça a été le tournant. Il existe plusieurs marques sur le marché, celle de Sawyer m’a été recommandée. Sans exagérer, tout cela rendra votre voyage rapide, léger et confortable.

Les achats les plus récents et les plus utiles étaient :

  • sac drap en coton, pour ne pas avoir à laver son sac de couchage ou lorsqu’il fait très chaud (ex : camping en bord de mer en été). Petit, léger, très confortable. La mienne vient de Ferrino. Le mien est en coton, mais les meilleurs sont ceux en soie.
  • camel bag, c’est un sac à eau avec une longue paille verrouillable pour garder l’eau fraîche à l’intérieur du sac à dos et rester toujours hydraté si vous faites du trekking ou de la marche, mais c’est aussi une ressource très utile pendant le camping gratuit d’été. Conseiller 2 litres pour les femmes et 3 litres pour les hommes.

 

Partager sur​
Les derniers articles
HOT

Autres articles

Recette de piments en Nogada

Parce qu’on ne pouvait pas rester en retrait en cette saison de chiles en nogada, on partage avec vous une recette façon MB. Pour qu’ils

Comment faire une ratatouille

Si vous écoutez Ratatouille La première chose à laquelle vous pensez est le film avec la petite souris chef, n’est-ce pas ? Et c’est que le