Hyperprolactinémie – Causes et symptômes

Définition

L’hyperprolactinémie consiste en une augmentation persistante des taux sanguins de prolactine.

La prolactine est une hormone produite par l’hypophyse, qui, dans des conditions normales, a pour fonction de stimuler la production de lait par le sein, dans la période suivant l’accouchement (puerperium).

La prolactine joue également un rôle dans les mécanismes d’adaptation de l’organisme au stress.

Des valeurs sanguines supérieures à la normale de cette hormone produisent divers effets, notamment des altérations du cycle menstruel et l’anovulation (chez la femme); perte de libido, impuissance et diminution du volume de l’éjaculat (chez les hommes) et possible écoulement laiteux du mamelon (galactorrhée).

Au fil du temps, l’hyperprolactinémie peut entraîner une déminéralisation osseuse (ostéopénie et ostéoporose) et des symptômes douloureux lors des rapports sexuels (dyspareunie).

L’hyperprolactinémie peut avoir des causes physiologiques, pharmacologiques et pathologiques.

Les conditions physiologiques pouvant entraîner une augmentation de la production de prolactine par l’hypophyse comprennent le sommeil, la grossesse, la succion du mamelon, l’orgasme, l’exercice et le stress.

Parmi les causes pathologiques qui déterminent le plus fréquemment une sécrétion excessive et persistante de prolactine, il faut citer les adénomes hypophysaires sécréteurs de prolactine (petites tumeurs bénignes de l’hypophyse).

Les tumeurs hypothalamiques et les pathologies infiltrantes de la région hypothalamo-hypophysaire peuvent également provoquer une hyperprolactinémie. D’autres causes comprennent l’hypothyroïdie (fonction thyroïdienne réduite), l’insuffisance rénale chronique, la cirrhose du foie et les lésions de la région thoraco-mammaire.

L’hyperprolactinémie est également retrouvée dans d’autres pathologies endocrinologiques (comme l’acromégalie) ou gynécologiques (syndrome des ovaires polykystiques).

Enfin, des valeurs élevées de prolactine peuvent être induites par la prise de certains médicaments (hyperprolactinémie iatrogène), notamment les antidépresseurs et les tranquillisants.

Causes possibles * de l’hyperprolactinémie

* Le symptôme – Hyperprolactinémie – est typique des maladies, affections et troubles mis en évidence en gras. En cliquant sur la pathologie qui vous intéresse, vous pouvez lire plus d’informations sur ses origines et sur les symptômes qui la caractérisent. L’hyperprolactinémie peut également être un symptôme typique d’autres maladies, non incluses dans notre base de données et donc non répertoriées.

Ce guide n’entend en aucun cas se substituer à l’avis des médecins ou autres professionnels de santé chargés de l’interprétation correcte des symptômes, auxquels nous nous référons pour obtenir une indication plus précise de l’origine de tout symptôme.

Partager sur​
Les derniers articles
HOT

Autres articles

Recette de piments en Nogada

Parce qu’on ne pouvait pas rester en retrait en cette saison de chiles en nogada, on partage avec vous une recette façon MB. Pour qu’ils

Comment faire une ratatouille

Si vous écoutez Ratatouille La première chose à laquelle vous pensez est le film avec la petite souris chef, n’est-ce pas ? Et c’est que le