Abstinence sexuelle : Quels sont les risques sur la santé ?

Abstinence sexuelle : Quels sont les risques sur la santé

Il est largement admis qu’une vie sexuelle heureuse peut renforcer les relations d’un couple et contribuer à son bien-être. Cependant, avec le temps, il est possible que l’excitation s’estompe et que la fréquence des rapports sexuels diminue. L’abstinence sexuelle peut être causée par la routine, le stress, le manque de préliminaires ou l’insatisfaction sexuelle. Les relations intimes peuvent être mises à rude épreuve et altérées par un manque d’échanges sexuels. Découvrez ce qui se passe lorsque les gens cessent d’avoir des rapports sexuels.

Les premières relations sexuelles entre conjoints sont généralement un mélange de fusion, d’ardeur et de pure euphorie. Afin d’accroître le plaisir et de partager un orgasme intense, chaque partenaire tente d’augmenter le désir de son partenaire pendant l’acte. Alors que certaines personnes considèrent le sexe comme le fondement d’une relation, d’autres choisissent inconsciemment de l’éviter complètement. Anne-Marie Lazartigues, sexologue au Journal Des Femmes, affirme que l’arrêt de tout rapport sexuel peut avoir de nombreuses conséquences psychologiques et physiques.

Qu’est-ce que l’abstinence sexuelle ?

L’abstinence sexuelle est le fait d’éviter tout contact sexuel pendant une période plus ou moins longue. Elle peut être due à des raisons médicales (fécondation in vitro), religieuses, sociales ou sanitaires (en cas d’infection). L’abstinence peut être temporaire. Il s’agit des personnes qui refusent d’avoir des contacts sexuels avant l’âge de 18 ans, avant le mariage, avant de trouver un partenaire stable, pendant les périodes d’ovulation et si elles n’utilisent pas de contraception. L’abstinence peut également être temporaire si une personne est malade, enceinte ou a eu une expérience sexuelle décevante ou insatisfaisante. Le refus d’avoir des rapports sexuels peut avoir des conséquences graves, tant pour le corps que pour le couple.

Quelles sont les implications physiques ?

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la santé sexuelle est « un état lié à la sexualité en termes de bien-être physique, mental et social. » Elle exige une approche positive et respectueuse de la sexualité, des relations sexuelles et de la possibilité de vivre des expériences sexuelles sûres, agréables et exemptes de violence, de coercition et de discrimination. Le sexe présente de nombreux avantages pour la santé. Avoir des rapports sexuels peut être considéré comme une activité physique à part entière. Même si les personnes souffrant d’éjaculation précoce ne sont pas en mesure d’en tirer tous les bénéfices, l’activité sexuelle peut aider à brûler des calories. En outre, les rapports sexuels stimulent la circulation sanguine et renforcent le muscle cardiaque. La sueur produite par les relations intimes aide le corps à éliminer davantage de toxines. La sexualité peut également contribuer à réduire le stress en raison de la libération d’endorphines ainsi que d’ocytocine pendant les rapports sexuels. Une relation satisfaisante et la satisfaction des besoins sexuels peuvent être renforcées par des rapports sexuels. Pour les hommes, si l’abstinence se prolonge, elle peut avoir des effets négatifs sur la qualité et la quantité de leur système érectile . Anne-Marie Lazartigues explique que les hommes auront plus de difficultés à maintenir leurs érections. Avec l’âge, la probabilité d’un dysfonctionnement érectile augmente. Cela peut avoir un impact sur l’intimité du couple. L’abstinence sexuelle peut avoir un impact négatif sur le niveau psychologique de la femme. Elle peut se sentir plus stressée, frustrée et avoir moins de désir.

Quels sont les risques potentiels pour le couple ?

Les effets secondaires de l’abstinence sexuelle peuvent affecter la santé et le bien-être du couple. « D’une manière générale, l’abstinence dans un couple est un signe de problème », affirme Anna Marie Lazartigues (sexologue). En réalité, l’amour favorise la bienveillance et renforce la relation entre les conjoints. Selon la sexologue, « si l’activité sexuelle entraîne du plaisir, c’est parce que nous sécrétons des endorphines, de la dopamine et de l’ocytocine. » Ce mélange hormonal procure aux partenaires une sensation de bien-être. Selon le spécialiste, s’il n’y a plus de rapports sexuels, lentement mais sûrement, la bonne volonté entre les partenaires va diminuer. Ces sécrétions hormonales permettent également de réduire le stress et la frustration. Le sexe permet également de réguler la pression artérielle. Le sexologue explique également que l’abstinence pourrait entraîner une baisse de la libido. Cela peut éventuellement conduire à un cercle vicieux. Dans ce cas, l’absence de relations sexuelles peut devenir une habitude qui nuit au désir et aux motivations sexuelles du partenaire. Si un homme cesse d’avoir des relations sexuelles avec sa partenaire, cette dernière peut se sentir délaissée et négligée, et développer des doutes et des complexes. Pour les femmes, se sentir moins désirable peut avoir des conséquences plus graves. Selon le spécialiste, il est important de vouloir être vu et de montrer des qualités positives à travers le regard des autres.

L’abstinence sexuelle peut-elle être bénéfique ?

Les avantages d’une vie sexuelle heureuse sont nombreux, mais l’abstinence peut être appropriée dans certains cas.

  • Éviter les grossesses non désirées

L’abstinence peut être pratiquée pour éviter des grossesses non désirées. Certains couples choisissent de ne pas avoir de rapports sexuels pendant leurs années de fertilité. Cette méthode, connue sous le nom de « méthode Ogino », est une méthode de contraception qui permet à l’homme de ne pas utiliser de préservatif pendant l’ovulation.

  • Faire croître le désir par l’attente

Certains couples choisissent également d’attendre pour augmenter leur désir sexuel, raviver leur libido et avoir des rapports sexuels plus satisfaisants. L’attente est plus susceptible d’augmenter le désir sexuel et le plaisir des rapports sexuels.

  • Guérir une infection

Il est préférable d’éviter les rapports sexuels si vous souffrez d’une infection. Anne Marie Lazartigues affirme que l’abstinence est un bon moyen, voire un moyen obligatoire, de guérir d’une infection importante.

  • Se protéger pendant un accouchement ou un avortement

Les relations sexuelles après un accouchement difficile peuvent être déconseillées jusqu’à la guérison complète. Pour éviter toute infection, il est préférable de ne pas avoir de relations sexuelles avec une femme qui a eu un accouchement difficile.

  • Éviter les infections sexuellement transmissibles

Certaines personnes peuvent s’abstenir d’avoir des rapports sexuels pour éviter les maladies sexuellement transmissibles.

  • Un sperme de meilleure qualité pour la FIV

Certains hommes peuvent choisir d’arrêter d’avoir des rapports sexuels avant de subir une fécondation in vitro, un don de sperme, ou les deux. L’abstinence peut permettre d’obtenir des spermatozoïdes de meilleure qualité. Il peut également être recommandé de s’abstenir trois jours avant le prélèvement des ovules.

Partager sur​
Les derniers articles
HOT

Autres articles

Recette de tortellinis de boeuf

tortellinis de boeuf, une recette très italienne que vous apprendrez à faire aujourd’hui dans Mangeoire. rien de tel que le pâtes fraîchement préparées De plus, lorsque