Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Jardinage : quelles fleurs planter entre janvier et février

Malgré des températures encore très froides, Janvier Et Février représentent un moment d’intense activité dans jardin. En effet, le printemps n’est plus très loin et, pour ne pas être pris au dépourvu avec l’arrivée de l’été, il faut agir à temps. Quelles sont, par conséquent, les activités de maintenance requises pendant cette période et qui, au contraire, je fleurs planter pour arriver en mars avec une belle plate-bande colorée ?

Nombreuses sont les tâches qui peuplent l’entretien du jardin à la rentrée de janvier et février : du renouvellement de la terre à la préparation des pépinières, en passant par le semis direct dans l’habitation, voici quelques conseils. Bien sûr, les idées fournies varient également en fonction de votre lieu de résidence et des températures moyennes de la saison, il peut donc être utile de demander conseil à votre fournisseur botanique de confiance.

entretien

Source : Gros plan sur un râteau et des feuilles dans le jardin via Shutterstock

Entre janvier et février, le jardin doit être rénové pour le printemps qui arrive aux portes : pour cette raison, avant de se consacrer aux semis, de petits travaux de entretien. Cela commence par l’enlèvement des feuilles mortes, des branches cassées emportées par le vent, des résidus accumulés durant l’hiver. Après cela, les précédents sont supprimés paillisles mauvaises herbes sont arrachées et un nettoyage en profondeur au râteau est également recommandé, pour éliminer les pousses spontanées indésirables.

Un travail fade de sera également utile creusement Et fertilisation, même avec des engrais organiques tels que le compost, afin que les nutriments soient répartis uniformément dans le sol. Bien sûr, le type d’engrais que vous choisissez varie en fonction des espèces que vous souhaitez cultiver.

Après avoir nettoyé et régénéré le jardin, avant de semer de nouveaux spécimens, il est nécessaire de donner une nouvelle vie à ceux qui existent déjà. En février, surtout s’il n’est pas particulièrement rigide, il sera possible de tailler une grande variété de spécimens : la plupart des haies, quelques variétés de rosiers, des arbres fruitiers. La taille doit également être effectuée en relation avec le cycle de vie classique de la plante : celles à floraison précoce, déjà début mars, ne nécessitent pas d’interventions puisque les bourgeons apparaissent sur les branches de l’année précédente. Celles attendues pour mars et avril, comme les roses, préfèrent les branches nouvelles et vertes pour développer des bourgeons.

Pépinière et plantation dans l’habitation

Source: Pétunias roses et violets dans une jardinière en bois via Shutterstock

Une fois le sol nettoyé et préparé, on peut penser au premier semis, pour obtenir pots de fleurs et jardins dès le début du printemps. Février est le mois par excellence pour la préparation des pépinières: vu que les températures nocturnes sont encore assez rédhibitoires, toutes les variétés à fleurs ne pourraient pas résister à l’amplitude thermique : préparez donc une caissette avec de la terre molle, de la tourbe et du sable, à conserver dans un endroit protégé et sec, où semer les variétés les plus délicates, être transférés à leur résidence permanente au début du mois de mars.

Il existe de nombreuses variétés de fleurs qui peuvent être semées en février. On commence par les pétunias, une des premières variétés qui fleurit au printemps et qui reste longtemps, avec ses pétales colorés, pour décorer le jardin. Il faut d’abord trouver un emplacement exposé au soleil mais à l’abri du vent, puis semer à la volée, ou en rangs, en procédant à l’éclaircissage dès l’apparition des pousses. Si février est trop pluvieux, ou froid, il faudra prévoir un abri adéquat, car les pétunias n’aiment pas l’excès d’eau, surtout si le sol n’est pas suffisamment drainant.

Vous pouvez ensuite poursuivre avec le bleuet, l’œillet et, plus généralement, avec toutes les plantes appartenant à la Astéracées. Ils affectionnent les positions ensoleillées, en moyenne abritées du vent, même s’ils ont une résistance moyenne aux excursions thermiques de la nuit. Le sol doit être souple et bien drainé, donc bien fertilisé même avec l’utilisation d’engrais organiques. Vers la fin du mois, cependant, il est possible de repiquer les variétés de bulbes à la maison, après la phase de repos hivernal dans l’obscurité. Il s’agit notamment des tulipes, prêtes à fleurir fin mars, avec leur pic en avril. Elles demandent une exposition ensoleillée, un abri moyen contre les averses excessives, mais aussi des températures pas trop froides : si février a encore été sujet au gel, mieux vaut attendre les premiers jours de mars. Mais ce n’est pas tout, puisque février est le bon mois pour renouveler vos jardins avec des amarantes, des soucis, des célosies, les premiers dahlias, des violettes, des zinnias, des mufliers, les toutes premières jonquilles, des soucis et bien plus encore.

Partager sur​
Les derniers articles
HOT

Autres articles

Quelles fleurs planter en mars

Entre les averses et les gelées matinales, de beaux moments d’ensoleillement apparaissent. De quoi nous donner envie de revoir le jardin en fleurs. Fleurs annuelles,