Avec l’arrivée des premières chaleurs estivales, il y a toujours beaucoup de travail dans le jardin, il faut évidemment faire attention à l’irrigation mais aussi au nettoyage, à la taille légère, à la fertilisation et à la protection contre les maladies. Le mois de juin est aussi l’un des moments clés de l’année pour multiplication des plantes.

Les priorités de ce mois sont :

IRRIGATION

Lorsque les températures dépassent 25/28° toutes les plantes commencent à consommer de grandes quantités d’eau pour se refroidir. Cette consommation d’eau, parfois très importante, concerne toutes les plantes et celles pot que ceux de jardin.

La haie ou un arbre encore jeune qui pousse ne fait pas exception, dans tous ces cas il faut faire attention à l’irrigation au moins une fois par semaine. Par contre, les parterres de fleurs et les plantes en pot doivent être arrosés plus souvent, environ tous les 2/3 jours.

Lors de l’arrosage des plantes en pot, il est également utile d’ajouter un peu de nourriture enrichie en algues brunes pour aider la plante à surmonter le stress de la chaleur et fournir des nutriments adéquats qui sont consommés chaque semaine.

Exemples

 

En ce qui concerne arrosage de la pelouse être un sujet très délicat et important nous vous renvoyons à ce guide.

DÉSHERBAGE

En juin ça continue l’explosion des mauvaises herbes un peu partout, et il est important de les vérifier dans l’œuf :

 

SEMER DES FLEURS DEUX ANS

Vous pouvez commencer à semer dans des pots de pépinière (comme ceux-ci) biennal pour le printemps prochain, comme la pensée, les mufliers, les ageratos, etc. Le bon moment pour ces opérations est juin et juillet. La liste complète des biennales à semer maintenant vous pouvez le trouver ici.

Composition en % volume du substrat idéal pour le semis :

TRAITEMENTS SUR PLANTES À FLEURS ET ARBUSTES

Toutes les plantes de jardin, aussi bien au sol qu’en pot, fleuries ou vertes, mais aussi dans certains cas les haies et les arbustes, peuvent souffrir de deux problèmes en juin : insectes parasites (poux, araignées rouges, pucerons, etc.) et celles de maladies fongiques (oïdium, mildiou, tavelure…).

Dans toutes ces plantes, il est possible de prévenir et de combattre les problèmes de manière écologique en utilisant produits naturels:

Evitez de faire les soins aux heures les plus chaudes de la journée, privilégiez le soir ou tôt le matin.

CONTE

La multiplication des plants par bouturage se retrouve en juin un des meilleurs mois. La bouture est une partie d’une plante qui, placée dans des conditions environnementales appropriées, est capable de former une nouvelle plante complète avec tous ses organes.

Par exemple, vous pouvez le faire en : Rose glycine, romarin, clématite, forsythia, chèvrefeuille, sauge, Romarin rhododendron, azalée, passiflore, ilex, camélia, bouganvillée, lierre, graine de coton et toutes les mauvaises herbes vivaces couverture de sol. Bref, la liste est vraiment longue !

Le premier avantage de cette méthode est la reproduction des caractéristiques génétiques de la plante mère. La seconde est que la nouvelle plante fleurit en moins longtemps.

Une grande attention doit être portée au substrat d’enracinement qui doit avoir une porosité élevée pour assurer le passage de l’air, et la capacité de retenir l’eau.

Composition idéale du substrat pour la coupe :

LA PELOUSE

Fertiliser la pelouse avant l’été est un type de nutrition anti-stress très important qui sert à apporter du potassium, de l’azote et une protection au monde herbeux face à la chaleur.

La pelouse, en plus d’être nourrie, doit être activement protégée des maladies fongiques et stimulée dans ses activités végétatives. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *