Conception de jardin : conseils d’experts

LE CHAUD ARRIVE… CONCEVEZ VOTRE JARDIN

Si vous avez la chance d’avoir un espace vert à disposition devant votre maison, vous aurez sûrement envie d’aménager un beau jardin, mais entre dire et faire il y a…. beaucoup de travail! N’ayez pas peur, juste un peu d’organisation et de temps et chacun de vos fantasmes peut devenir réalité.

Les étapes pour concevoir un beau jardin

Ne commettez pas l’erreur d’aborder votre jardin de manière impulsive et non planifiée, mettez d’abord votre imagination et votre fantaisie sur papier pour voir si votre flair est vraiment réalisable.

Contactez toujours un expert du secteur pour réaliser des projets structurés, vous éviterez des erreurs et des efforts dans la gestion ultérieure !

Concevoir

La première chose est de cartographier votre espace vert pour mieux comprendre comment aménager votre jardin plus tard, il faut être le plus précis possible.

Prendre note des murs, portails, rochers, haies, arbres et surtout des puits d’eau est essentiel pour ne pas se heurter à des imprévus lors de la construction.

Ce dernier sera très important, car s’il est déjà présent, vous éviterez d’avoir à créer des sources d’eau pour l’irrigation des espaces verts.

Un autre facteur à prendre en compte est l’exposition, vérifiez la partie exposée au soleil, celle à l’ombre et quelles zones du jardin bénéficient de conditions climatiques particulières. Cela vous sera très utile à l’étape suivante pour choisir les plantes à placer et où les placer.

Après plusieurs tentatives, entre choix esthétique, fonctionnalité et gestion correcte, vous allez enfin pouvoir trouver la place de tout, il est temps de mettre la main à la pâte et de commencer à aménager le jardin.

Réalisation de la pelouse et des parterres de fleurs

Dans le projet que vous avez réalisé, vous aurez sûrement identifié des zones où vous souhaitez planter la pelouse et des zones où vous pourrez créer des plates-bandes où vous pourrez faire pousser vos plantes et fleurs préférées pour donner une touche de couleur à votre jardin.

Un examen chimique ou en tout cas une vérification du sol peut être utile, pour identifier quelle fertilisation sera alors la plus appropriée pour préparer le sol au prochain semis.

La première étape consiste à « renverser la terre » et à éliminer les mauvaises herbes qui infestent ce qui deviendra votre pelouse.

Il est important que le sol soit plat, friable et mou. Normalement, l’herbe utilisée pour donner vie à la pelouse a besoin d’un sol riche en phosphore, azote et potassium. L’ajout de terre spécialement conçue à ajouter au sol et à laisser reposer pendant quelques semaines peut aider.

À ce stade, le sol sera prêt pour le semis. Normalement, la bonne quantité de graines à utiliser est de 1 kilo pour 25 mètres carrés de terrain. Pour avoir une répartition uniforme, il est conseillé de mélanger la même quantité de sable et de graines, puis de procéder au semis.

Il sera important de garder le sol humide en l’arrosant pendant au moins trois semaines ou jusqu’à ce que l’herbe ait poussé.

Dans la composition des plates-bandes, qui peuvent être réalisées de diverses manières, en maçonnerie avec pierres apparentes ou en bois, ce qu’il faut faire attention c’est l’exposition au soleil qui va réguler le choix des plantes que vous allez planter place.

La lavande est certainement une plante à prendre en considération pour ses fleurs violettes prufumatissimi adaptées aux environnements très ensoleillés. Il a un développement touffu et a la particularité d’éloigner les moustiques gênants lors des chaudes soirées d’été.

Une autre fleur insectifuge qui aime la chaleur et le soleil est le géranium. Il existe sur le marché différentes familles qui se différencient par la forme et la couleur des feuilles et des fleurs, certes une plante en pot n’enlève rien à la possibilité d’être utilisée pour embellir vos plates-bandes.

Si, par contre, en raison de la présence de murs ou d’autres artefacts de maçonnerie, le parterre de fleurs a tendance à être ombragé, vous pouvez cultiver le galium odoratum ou starlette odorante, excellent pour couvrir le sol. Au printemps il s’enrichit de petites fleurs blanches très parfumées, il a la particularité de résister même aux longues périodes de sécheresse.

Ceux indiqués jusqu’à présent ne sont que des exemples de la manière de procéder pour le choix des plantes ornementales. L’important est de bien choisir en fonction des caractéristiques climatiques de la plate-bande.

Irrigation

Pour que les pelouses et les massifs de fleurs restent sains, denses et robustes, ils ont besoin d’être arrosés régulièrement, surtout en été où les températures et la sécheresse rendent la vie difficile dans notre jardin.

Pour concevoir un système d’irrigation, il est nécessaire de prendre en compte la forme et la taille du jardin et les zones qui ont besoin d’eau, en principe on estime qu’il faut environ 5 litres d’eau par mètre carré.

Les arroseurs doivent être placés de manière à couvrir complètement le gazon et les zones d’eau nécessaires avec leur jet, généralement en partant des coins et en continuant ensuite vers le périmètre. Pour plus d’informations sur les implants, lisez notre article à ce sujet !

Choix de mobilier et d’accessoires d’extérieur

Dans la conception de votre jardin, les zones ombragées dédiées à la détente ne peuvent pas manquer. Sur le marché, le choix est vaste, des gazebos aux vérandas et pergolas.

Les matériaux peuvent également être différents : des matériaux naturels comme le bois et ses dérivés qui sont très beaux esthétiquement mais nécessitent un entretien annuel aux matériaux plastiques qui demandent certainement moins d’attention.

Partager sur​
Les derniers articles
HOT

Autres articles

Recette de tortellinis de boeuf

tortellinis de boeuf, une recette très italienne que vous apprendrez à faire aujourd’hui dans Mangeoire. rien de tel que le pâtes fraîchement préparées De plus, lorsque