Comment concevoir un jardin sec sans arrosage ?

L’eau est une denrée rare, donc quand nous vivons dans une région où il ne pleut pas, nous devons l’utiliser correctement. R) Oui, le mieux que nous puissions faire est de concevoir un jardin sec qui peut prendre soin de lui-même; De cette façon, nous pourrons avoir un espace vert sans lui donner presque aucun type d’entretien.

Pour atteindre cet objectif le bon choix des plantes et leur plantation au bon endroit est essentielcar de cette manière, nous pouvons créer différentes zones, telles que l’ombre ou un jardin de rocaille.

Créer un brouillon

C’est la première étape à franchir lorsque vous souhaitez concevoir tout type de jardin. Vous pouvez le faire avec un stylo et du papier, ou avec un petit programme de planification comme le Garden Planner de Gardena que nous vous montrons dans la vidéo. Mais peu importe, ce qui suit ne doit pas manquer:

  • Les zones que vous souhaitez mettre: rocaille, jardin de cactus, aire de jeux, …
  • Plante: arbres, palmiers, arbustes, fleurs. Bien sûr, puisque le jardin est censé être sans irrigation, il n’est pas recommandé de faire une pelouse.
  • Où le soleil se lève et se couche: c’est la clé pour savoir quelles sont les zones ensoleillées, les zones ombragées et celles exposées seulement une demi-journée.

Préparation du sol

Il est maintenant temps de préparer le sol pour les plantes. Pour cette raison, si le terrain est grand, il est conseillé de passer à un tracteur à pied, mais s’il est petit, cela peut être fait avec la houe. Il faut enlever les herbes qui n’ont aucun intérêt, et les pierres. Ces derniers, s’ils sont suffisamment grands, vous pouvez les laisser dans un coin puis les utiliser pour construire une cloison sèche, le bord d’une route, ou pour les utiliser comme élément décoratif.

puis il sera nivelé avec un râteau. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire des monticules ou des montagnes de terre pour avoir des plantes à différentes hauteurs. Même si vous vivez dans une région où il pleut parfois beaucoup, c’est une bonne idée de créer des pentes ou d’installer des tuyaux de drainage souterrains. De cette façon, le sol ne restera pas inondé aussi longtemps et les plantes ne souffriront pas beaucoup.

Enfin et surtout, vous devez payer le terrain et installer un système d’irrigation temporaire. Je sais, on s’était dit que le jardin serait sec, et quasiment sans entretien, mais pendant la première année il est important d’aider un peu les plantes à s’enraciner et à grandir ; il est donc fortement conseillé de fertiliser le sol avec des engrais organiques comme l’humus de vers de terre (en vente ici) et, en plus, de les arroser de temps en temps.

Choix de plantes

Les plantes qui nous intéressent sont celles qui s’adaptent aux conditions climatiques du jardin. Comme ça, quoi de mieux que d’opter pour les natifspuisque ce sont eux qui, après tout, nous procureront le plus de joies.

Maintenant, je comprends que les gens préfèrent souvent opter pour ces espèces étrangères ou exotiques. Mais il est important d’être bien informé sur les besoins et les soins dont ils ont besoinSinon, nous finirons par perdre du temps et de l’argent.

Voici quelques conseils pour les plantes résistantes à la sécheresse :

des arbres

  • Brachichiton. B. populneus est particulièrement recommandé car il prend moins de place, mais B. rupestris a un tronc spectaculaire en forme de bouteille. Voir la fiche.
  • Chorisia speciosaou ivrogne. C’est un arbre qui a généralement un tronc en forme de bouteille protégé par des aiguillons très denses. Ses fleurs sont roses et grandes et fleurissent au printemps. 
  • Laurus nobleou le laurier commun. Ses feuilles sont très utilisées en cuisine, mais l’arbre est également parfait pour les petits jardins. Voir la fiche.
  • Melia azedarach: pousse très vite et a une canopée qui fournit beaucoup d’ombre. L’inconvénient est qu’il a une courte durée de vie d’environ 20 ans, mais ses graines germent rapidement.

Arbustes et autres

  • Cycas révolutionné ou cica. Très appréciée dans les xéro-jardins et les jardins secs, cette plante ressemblant à un palmier aura fière allure dans un coin ensoleillé, comme une rocaille.
  • Euonyme ou éponyme. C’est un arbuste que l’on peut utiliser pour des haies basses, ou encore pour baliser des chemins. Il a de petites feuilles vertes ou panachées et tolère très bien la taille.
  • Lavande ou lavande. C’est une plante aromatique qui produit des fleurs au printemps et en été. Elle sert de plante en bordure de route, bien que vous puissiez la placer où vous voulez tant qu’il n’y a pas de manque de soleil direct. 
  • Rhamnus alaterno ou Aladdin. C’est un arbuste persistant parfaitement adapté aux endroits où il pleut peu et il résiste aussi aux fortes chaleurs.

Palmiers

  • brahea armata ou palmier bleu. C’est un palmier au tronc unique et aux feuilles bleutées en forme d’éventail qui atteint 10 mètres de haut. C’est une plante idéale pour donner de la couleur au jardin. 
  • Chamaerops humilis ou paume. C’est une variété qui ne dépasse pas 5 mètres de hauteur. Elle développe plusieurs troncs d’environ 30 à 35 centimètres d’épaisseur, et possède des feuilles en forme d’éventail, vertes ou vert bleuté. Voir la fiche.
  • Parajubea, toute variété. P. sunkha et P. cocoides sont ceux qui, à l’âge adulte, ressemblent le plus au cocotier (Cocos nucifera). Ils atteignent une hauteur allant jusqu’à 25 mètres et ont un tronc d’environ 30 à 40 centimètres. Ses feuilles sont pennées, vertes sur la face supérieure et pubescentes sur la face inférieure. Très intéressant pour donner une touche tropicale au jardin sec. Voir dossier.
  • Phoenix dactylifera ou la date. C’est un palmier bleuté, aux feuilles pennées, qui développe généralement plusieurs troncs d’environ 20 centimètres d’épaisseur pour une dizaine de mètres de hauteur. De plus, leurs dattes sont comestibles. 

Fleurs

  • Cosmos. C’est une plante vivace qui atteint une hauteur d’environ 40-45 centimètres et ses fleurs sont roses ou rouges. Celles-ci germent au printemps, à condition qu’elles soient exposées directement au soleil.
  • Échinacée. Ces plantes vivaces herbacées peuvent mesurer jusqu’à 1 mètre de haut et produire des fleurs roses ou plus rarement jaunes au printemps et en été. 
  • gazania congeléou Gazania. C’est une petite plante herbacée d’environ 30 centimètres de haut, qui produit des fleurs qui s’ouvrent au lever du soleil et se referment au coucher du soleil. Si nous tenons compte de ses caractéristiques, nous vous recommandons de le planter en groupes pour obtenir un meilleur effet visuel. 
  • Osteospermum ou dimorphothek. C’est une plante herbacée vivace qui fleurit au printemps et en été produisant des fleurs ressemblant à des marguerites de différentes couleurs (rouge, lilas, orange, blanc, bicolore). Il pousse comme un revêtement de sol et peut atteindre 1 mètre de large.

Succulentes (cactus et succulentes)

  • Agave. N’importe quelle variété conviendra parfaitement dans un jardin sec, car ce sont des plantes herbacées qui résistent très bien à la sécheresse. A. attenuata est particulièrement recommandé car il n’a pas d’épines; mais A. parryi et A. victoria-reginae sont également très intéressants. Voir la fiche.
  • Echinocactus grussoni ou siège de la belle-mère. C’est un cactus globulaire épineux qui peut mesurer jusqu’à 1 mètre de haut. C’est une plante à croissance lente, mais elle a une valeur ornementale très élevée. 
  • Euphorbe milli ou couronne d’épines. C’est un arbuste épineux et luxuriant qui commence à pousser plus ou moins droit mais finit par ramper. Ses fleurs sont petites, rouges, jaunes ou roses et apparaissent en été. 
  • Serpents Senecio ou Senecio. C’est une succulente aux feuilles bleues allongées et charnues qui peut être utilisée comme plante rocailleuse, en l’exposant dans un endroit ensoleillé.

Créer des coins ombragés

Normalement, lorsque nous parlons de jardins secs, nous nous référons également à ceux que l’on trouve dans des endroits où le climat est tempéré ou chaud. L’été peut être difficile à apporter lorsque le degré d’insolation est très élevé, il est donc très intéressant d’avoir des coins où vous pourrez profiter du grand air sans soucis.

Et comment l’obtiens-tu ? Eh bien, très facile: avec un feuillage épais et des palmiers. Que votre jardin soit petit ou grand, il existe de nombreuses espèces avec lesquelles vous aurez de l’ombre, comme celle déjà mentionnée Mélia Azedarach, el Jacaranda Mimosifolia, ou des palmiers comme Phénix s’incline qui est similaire à la date mais a des feuilles vertes des deux côtés.

Nous déconseillons de mettre des bassins ou des fontaines s’il y a des moustiques, mais s’ils ne sont pas là, ce serait une idée intéressante de se détendre en écoutant le bruit de l’eau. Désormais, nous vous encourageons à mettre à l’ombre certains meubles, qu’ils soient achetés ou fabriqués par vous, comme une souche transformée en siège ou un canapé fabriqué à partir de palettes. N’oubliez pas de planter des plantes anti-moustiques, comme la lavande, à proximité pour les calmer.

Ne manquez pas les espaces de loisirs

Vous avez des enfants, petits-enfants et/ou petits-enfants ? Si vous avez répondu oui et que vous souhaitez qu’ils profitent également du jardin, Nous recommandons de mettre, par exemple, des balançoires ou une zone de sable pour qu’ils puissent s’amuser. Si votre jardin est petit, placez des petits nains de jardin cachés dans toute la zone et encouragez-les à créer des histoires avec eux.

Vous pouvez aussi en profiter et les initier aux soins des plantes par exemple en leur demandant de vous aider à les arroser ou à les semer.

Partager sur​
Les derniers articles
HOT

Autres articles

Recette de piments en Nogada

Parce qu’on ne pouvait pas rester en retrait en cette saison de chiles en nogada, on partage avec vous une recette façon MB. Pour qu’ils

Comment faire une ratatouille

Si vous écoutez Ratatouille La première chose à laquelle vous pensez est le film avec la petite souris chef, n’est-ce pas ? Et c’est que le