7 règles pour concevoir un jardin parfait

Le printemps apporte avec lui une vague de nouveautés. De nouvelles fleurs fleurissent dans les prés et les branches des arbres commencent à verdir. L’air devient vif et nos humeurs commencent également à se réchauffer au soleil. Comment profiter au mieux de l’extase de la nature renaissante ? Concevoir un jardin c’est l’une des meilleures solutions pour construire une oasis personnelle de détente juste devant la porte de la maison. Beaucoup pensent que donner vie à un espace vert dans l’espace extérieur de leur habitation est une opération anodine. En réalité, concevoir un jardin demande une attention particulière et l’évaluation de divers aspects. Dans les prochaines lignes, vous trouverez les sept règles principales pour concevoir un jardin parfait !

1. Tenez compte de vos besoins

Prenez le plan de votre maison, armez-vous d’un crayon et laissez libre cours à votre imagination ! La première question à se poser lors de la conception d’un jardin est : « De quoi ai-je besoin? « .

Les réponses pourraient être multiples. Vous aimeriez un espace où vous pourrez vous isoler du bruit de la vie quotidienne et vous plonger dans la lecture d’un bon livre ? Ou souhaitez-vous créer une aire de jeux pour vos enfants en vue de la saison chaude ?

En fonction de vos besoins, vous pouvez choisir comment diviser les zones du jardin afin que vos souhaits se réalisent. Il y aura de nombreux aspects à considérer : de la physionomie du paysage aux plantes à utiliser, du mobilier à l’éclairage. La liste pourrait encore être allongée. Et n’oubliez pas de tenir compte du budget disponible et de trouver le bon compromis entre rêves et possibilités.

2. Respectez le paysage

Avez-vous déjà entendu le dicton « même l’œil veut sa part » ? Lors de la conception d’un jardin, cette phrase deviendra un mantra plutôt qu’un dicton. Votre espace vert doit être plein réglage avec l’espace environnant. Quel sens cela aurait-il de planter un palmier dans un jardin entouré de collines verdoyantes ?

Laissant un instant de côté le goût esthétique, le choix des végétaux doit également être pondéré en fonction du climat environnant. N’oubliez jamais que les plantes sont aussi des êtres vivants et donnent le meilleur d’elles-mêmes habitat naturel.

3. Optimisez les espaces

L’espace disponible pour votre espace vert peut être grand, petit ou moyen. Quelle que soit la taille, l’une des principales règles sera optimiser l’espace.

Un espace optimisé est synonyme de confort de vie, qui s’obtient en trouvant le juste équilibre entre tous les composants présents dans le jardin. La première proportion à respecter est celle entre le végétation elles ou ils ameublement: aucun des deux éléments ne doit dominer l’autre. Par conséquent, évitez d’utiliser des plantes trop voyantes par rapport à l’espace actuel, ainsi que des structures trop grandes pour la taille du jardin. Lors de la conception d’un jardin, n’oubliez jamais de tout harmoniser : sinon quelle oasis de détente serait-ce ?

4. Choisissez les bonnes plantes

Un jardin prend forme grâce au choix des plantes. Ceux-ci seront agencés pour créer des zones ombragées et mettre en valeur d’autres points de l’espace vert.

Il est toujours bon de choisir des légumes qui ne demandent pas de soins particuliers. Là entretien d’un jardin peut être coûteux, tant d’un point de vue économique que pour le temps à y consacrer. Pour cette raison, il est préférable de se concentrer sur les plantes dont vous pouvez facilement vous occuper.

Alors quelles sont les plantes les mieux adaptées ? Dans la conception d’un jardin, parmi les arbustes les plus utilisés, il y a sans aucun doute les conifères. Ils ne poussent pas trop gros et leurs branches peuvent être facilement gérées. On ne peut pas en dire autant, par exemple, pour moi à feuilles persistantes et de saules. L’effet scénographique qu’ils donneront au jardin aura certes un impact, mais compte tenu de leur taille ils ne s’adapteront qu’à des espaces verts particulièrement étendus.

Et si le jardin est petit ? Concentrez-vous sur les plantes en pot et les vignes. Si vous avez la chance d’avoir un porche, l’un des meilleurs choix sera le glycine avec ses couleurs et ses parfums uniques. Un conseil : utilisez des pots en terre plutôt qu’en plastique. Ils sont plus résistants et favorisent le drainage de la terre.

Chaises en osier autour d'une fontaine dans le jardin

5. Suivez un style spécifique

Le jardin fait pleinement partie de la maison. Vous devrez la considérer comme n’importe quelle autre pièce. Nous avons déjà vu à plusieurs reprises combien il est important de reproduire constamment un sentiment d’harmonie. Ceci est également créé en homogénéisant le style de chaque espace de la maison, y compris le jardin.

Dans une maison de style moderne l’espace vert pourrait être caractérisé par un belvédère équipé de canapés blancs aux lignes contemporaines et de gros coussins. Des haies basses pourraient délimiter les différents espaces verts sans enlever la vue.

Au contraire dans la conception d’un jardin d’un villa coloniale une belle véranda à l’anglaise pourrait trouver sa place, enrichie par la présence de diverses plantes en pot, voire suspendues par le haut. Une longue allée, en revanche, pourrait être bordée d’une longue série d’arbustes, positionnés là, comme pour accompagner les nouveaux arrivants jusqu’à l’entrée principale.

6. Créez une zone d’ombre abritée

Quoi de mieux que de profiter d’un peu de fraîcheur sur votre pelouse verte par une chaude journée d’été ? Lors de la conception d’un jardin, n’oubliez pas de penser aux zones ombragées.

Vous aurez plus de chances de les recréer. Par exemple, vous pouvez simplement profiter de la végétation: vos bouleaux se prêteront parfaitement à l’intention et seront également le support idéal pour un hamac ou une balançoire de jardin.

Et quand la végétation ne suffit pas, on peut se faire plaisir avec les structures les plus disparates : gazebos, chapiteaux et vérandas.

7. Choisissez des meubles de qualité

Lors de la conception d’un jardin, la première pensée se tourne vers le vert. Cependant, il est également important de prendre en considération les meubles.

Lors du choix des meubles de jardin, vous devrez vous concentrer sur quatre aspects essentiels :

  • résistance aux agents atmosphériques;
  • le confort;
  • esthétique;
  • entretien.
 

Le mobilier idéal pour votre jardin saura mélanger parfaitement tous ces éléments. Le mobilier, étant exposé en continu, doit se caractériser par une certaine résistance, de manière à réduire au minimum les interventions de maintenance. Évidemment, ils doivent être esthétiques et en harmonie avec le reste de l’environnement. Enfin, dans un jardin on peut se détendre, on ne peut donc pas négliger le confort !

Et les couleurs ? La nature au printemps est une explosion de couleurs. Il serait inutile d’alourdir une peinture déjà si vivante ! Visez sur nuances sourdes qui s’harmonisent avec la verdure environnante et qui se distinguent par la lumière naturelle.

Partager sur​
Les derniers articles
HOT

Autres articles

Recette de piments en Nogada

Parce qu’on ne pouvait pas rester en retrait en cette saison de chiles en nogada, on partage avec vous une recette façon MB. Pour qu’ils

Comment faire une ratatouille

Si vous écoutez Ratatouille La première chose à laquelle vous pensez est le film avec la petite souris chef, n’est-ce pas ? Et c’est que le