Lordose ou courbure lombaire, qu’est-ce que c’est ? Conseils et exercices pour soulager votre mal de dos

Dans cet article, je veux parler d’un sujet important concernant le mal de dos et ses conséquences. Si important auquel je me réfère, n’est rien d’autre que le courbe que l’on observe dans le bas du dos communément appelé courbure du bas du dos ou courbure lombaire et techniquement comme lordose lombaire. Mon objectif est donc de mettre en évidence la relation que la perte de courbure lombaire a avec les problèmes de dos les plus importants aujourd’hui.

Notre dos, comme nous le savons tous, est constitué d’une série de segments appelés vertèbres (1), ces segments se rejoignent pour former une seule unité appelée la colonne vertébrale, mais cette structure osseuse importante et célèbre n’est pas rectiligne, elle est faite composé d’une série de courbes (lordose et cyphose) qui jouent un rôle fondamental dans le maintien efficace du poids corporel quotidien. Avec l’âge, le stress, le manque d’exercice, la sédentarité… ces courbes ont tendance à se perdre voire à s’inverser, générant rectification lombaire ou perte de courbure lordotique lombaire, hyperlordose lombaire basse (il s’agit dans ce cas d’une compensation du dernier segment vertébral dans lequel la lordose physiologique du rachis lombaire est augmentée).

Cela génère une mauvaise adaptation de la répartition du poids et de l’efficacité lors des déplacements et du support des charges, ce qui à la longue, comme nous le verrons dans l’article, va fragiliser et provoquer des problèmes de dos (déshydratation discale, protrusions discales, hernies, arthrose facettaire… parmi les autres).

Comme on le voit dans cette infographie, grosso modo on peut avoir 4 types de courbure lombaire (2).

Lordose normale : Comme on peut le voir, l’individu a des courbes physiologiques normales dans le dos (il convient de noter que dans la normalité, il existe également de petites déviations asymptomatiques, qui ne provoquent pas de douleur, elles ne peuvent donc pas être qualifiées de potentiellement pathologiques).

Hyper-lordose : dans ce cas les courbures de la colonne sont augmentées. Comme le montre l’infographie, l’individu a des courbes plus accentuées de la colonne vertébrale.

Rectification lombaire : dans ce cas il y a perte de courbure normale et les courbures physiologiques sont rectifiées.

Investissement: C’est une évolution de la rectification de la courbure lombaire.

Avec une courbure lombaire ou une lordose correcte, le poids ne tombe pas directement sur les disques intervertébraux. Dans ce cas, les muscles paravertébraux lombaires sont plus toniques et prédisposés à assumer une grande partie du poids du corps. De plus, dans ce cas, le poids est réparti plus uniformément sur les vertèbres, gardant le disque intervertébral sain et hydraté.

Avec une courbure lombaire ou une lordose correcte, le poids ne tombe pas directement sur les disques intervertébraux.

On sait, à travers différentes études, que les disques supportent jusqu’à 4 fois plus de pression lorsqu’il n’y a pas une lordose lombaire correcte. La soi-disant rectification de la courbure lombaire ou perte de lordose physiologique se produit.

Comme vous pouvez l’imaginer, lorsque nous perdons les courbes physiologiques de notre dos ou de notre lordose, le poids tombe verticalement vers le bas, accumulant la pression directement sur les vertèbres et obligeant ces dernières à prendre en charge tout le poids des autres (pour cette raison, le les disques des dernières vertèbres lombaires sont ceux qui donnent le plus de pathologie).

Dès lors, ce doit être l’obsession de tous les kinésithérapeutes de maintenir, favoriser et récupérer, en cas de perte, cette lordose aussi importante que la courbure lombaire.

La lordose et la cyphose (courbes de notre dos) sont physiologiques (nous naissons avec) et sont synonymes de santé dynamique et de souplesse. Tout au long de la vie en vieillissant nous avons une tendance naturelle à perdre ces lordoses tendant à s’inverser, il est donc important de faire un travail quotidien pour maintenir la bonne configuration de notre lame.

La lordose et la cyphose (courbes de notre dos) sont physiologiques (nous naissons avec) et sont synonymes de santé dynamique et de souplesse.

Il y a plusieurs facteurs qui nous font perdre les courbes de notre dos (3) je citerai les plus importants :

  • Mode de vie sédentaire, manque d’exercice physique et de dynamisme : les courbes de notre dos sont synonymes de dynamisme, de mobilité, de souplesse et finalement de santé. La société d’aujourd’hui nous fait rester assis trop longtemps. Depuis que nous sommes enfants, à l’école, avec des jeux vidéo, sur l’ordinateur… jusqu’aux adultes, à l’université, au travail… nous vivons dans une société de moins en moins dynamique et active puisque nous n’avons pas à marcher longtemps des distances comme d’antan. Tout cela nous fait perdre les courbes physiologiques de notre corps.
  • L’excès de stress et l’accumulation de fatigue nous font perdre de la courbure, notamment lombaire : Comme vous le savez, le stress physique et surtout mental nous fait perdre de l’énergie et de la vitalité.Cette perte d’énergie affecte directement notre posture corporelle dans le temps.
  • Affection émotionnelle telle que tristesse, sentiment d’échec, découragement : ces émotions négatives nous font baisser la tête avec une « posture vaincue » qui à la longue amène le corps à acquérir une posture de déliquescence qui finit par affecter les courbes de notre dos.

Par conséquent, le dynamisme, l’exercice et l’activité physique sont synonymes de santé du dos et de maintien des courbes du dos et, par conséquent, des disques intervertébraux touchés.

Dans cette vidéo j’explique de manière très graphique ce que j’explique dans l’article et je vous donne un conseil simple pour que vous puissiez pratiquer chez vous et ainsi éviter les conditions dans votre lordose physiologique, soit dues à l’hyperlordose, à la rectification lombaire ou à l’inversion de la lordose courbure.

La lordose lombaire la clé de la santé de notre dos

Le maintien de la lordose est le plus idéal pour notre dos, puisque cette courbure, si elle est modifiée pendant longtemps, provoque des maux :

Le squat ou « squat » est un exercice très courant si vous allez à la salle de sport ou faites un peu d’entraînement, mais son exécution nécessite le maintien de la lordose lombaire puisque, comme mentionné précédemment, l’aplatissement de la lordose est une posture qui augmente la pression sur les disques intervertébraux, et encore plus lorsque les charges sont augmentées en salle de sport, il ne convient ni en restant statique, comme la position assise, ni lors de la réalisation d’un mouvement/exercice, c’est-à-dire dynamique, comme le squat ou une activité de la vie quotidienne. Ci-dessous dans ces deux vidéos vous pourrez observer la bonne exécution d’un squat.

Comment faire un squat correctement ?

Dans cette vidéo je vous explique comment faire un squat correctement, jusqu’où descendre et comment maintenir la lordose :

Mauvais squat ? 5 erreurs typiques lors de l’exécution de cet exercice

Dans cette vidéo, vous pouvez voir les 5 erreurs les plus courantes lors de l’exécution d’un squat, qui est un exercice qui semble simple mais nécessite un contrôle et une posture appropriés :

Il existe de multiples exercices spécifiques, à la fois d’étirement et de renforcement, pour maintenir et gagner la courbure lombaire, sans générer une hyperlordose qui n’est d’ailleurs pas idéale pour la santé de notre dos, ce qui peut être très efficace pour récupérer et favoriser un bon mécanisme articulaire rachidien. Les physiothérapeutes peuvent débloquer les vertèbres et détendre les muscles de la colonne vertébrale pour favoriser la souplesse et la récupération progressive des courbures de la colonne vertébrale, mais sans aucun doute le conseil le plus important et le plus simple de tous est de pratiquer un exercice physique quotidien régulier.

Ci-dessous, j’ai compilé une série d’exercices d’étirement et de flexibilité, de renforcement et des conseils pratiques sur l’hygiène posturale pour garder votre dos en bonne santé et sans douleur. Je vous garantis que si vous les suivez avec les conseils d’un physiothérapeute, vous obtiendrez d’excellents résultats.

Cette série d’exercices doit être pratiquée ensemble pour une bonne souplesse de la région lombaire.Si le rachis lombaire est hypermobile (il bouge trop), il provoque des douleurs lombaires, mais s’il est également rigide et hypomobile, alors il doit y avoir un équilibre entre stabilité et flexibilité.

1.1 Exercice pour augmenter la courbure lombaire

Dans cette vidéo, vous pouvez voir un excellent exercice, ainsi qu’efficace, qui servira à augmenter la courbure de la zone lombaire de votre dos :

1.2 Étirement neuromusculaire global des jambes

Je vous laisse cette vidéo pour que vous puissiez observer un étirement très futile et efficace que vous pouvez effectuer pour étirer globalement les nerfs de nos jambes :

1.3 Étirement des ischio-jambiers bien fait

Dans cette vidéo, nous allons vous montrer comment effectuer correctement un étirement des ischio-jambiers. Cet exercice est très simple à réaliser et vous pouvez le faire n’importe où.

1.4 Exercice pour la flexibilité lombaire

Je vous laisse cette vidéo pour vous montrer comment réaliser un exercice efficace et simple pour assouplir le bas du dos :

1,5 exercices avec un ballon Fitball ou pilates pour travailler le bas du dos.

Le ballon de fitball est un excellent outil pour travailler le bas du dos et dans cette vidéo nous vous montrons comment l’utiliser :

Le renforcement de cette zone est extrêmement pertinent, non seulement des muscles de la colonne vertébrale mais aussi de tous les muscles du cœur ou la zone médiane, qui s’est avérée la plus efficace pour le traitement du bas du dos.

2.1 La potentialisation sélective des moelles épinières lombaires.

Dans cette vidéo, nous vous expliquerons un exercice très efficace et conseillé pour les problèmes lombaires. C’est un exercice de tonification et de renforcement :

La posture au travail, à la maison, comment s’asseoir, ramasser des objets tombés et plus encore… doit être bien connue, car elle est aussi la cause des hernies discales et des douleurs musculaires dans le bas du dos.

3.1 Comment s’asseoir correctement au travail ?

L’hygiène posturale est un facteur important pour éviter l’apparition de hernies discales ou de douleurs lombaires, c’est pourquoi dans cette vidéo nous vous montrons la bonne façon de s’asseoir pendant les heures de travail :

3.2 Conseils pratiques d’hygiène posturale pour les lombalgies

Dans cette vidéo, nous vous laissons quelques conseils pratiques et simples sur la façon de maintenir une bonne hygiène posturale pour les lombalgies, qui vous seront d’une grande aide :

En conclusion, commentez que la rectification lombaire (perte de la courbure lombaire) et l’hyperlordose (augmentation de la courbure lombaire) sont, sans aucun doute, l’un des facteurs les plus importants de la détérioration de notre colonne vertébrale, puisqu’un mécanisme dysfonctionnel parfait s’établit pour que plus les années, si l’on ne fait rien pour remédier à cette perte, elles finissent par générer de multiples problèmes lombaires tels que protrusions, hernies discales et autres… ainsi que l’hyperlordose, c’est pourquoi, en cas de doute, consulter un Kinésithérapeute.

Partager sur​
Les derniers articles
HOT

Autres articles

Recette de tortellinis de boeuf

tortellinis de boeuf, une recette très italienne que vous apprendrez à faire aujourd’hui dans Mangeoire. rien de tel que le pâtes fraîchement préparées De plus, lorsque